20 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Wednesday, 09 January 2013 12:00

Entreprise – ENL prend une nouvelle dimension grâce à Rogers

Rate this item
(0 votes)
Si le groupe GML reste le premier groupe mauricien en termes de chiffre d'affaires qui se rapproche de la barre des Rs 30 milliards, un autre groupe se prépare à prendre son envol, notamment ENL Limited. Pour cette année financière, ENL pourra compter sur l'apport de sa nouvelle filiale, Rogers, pour gonfler son bilan financier.
Rogers Co Ltd, c'est plus de Rs 6 milliards de chiffre d'affaires, soit deux fois plus que le groupe ENL (Rs 3,2 milliards) et plus de Rs 500 millions de profits pour 2012.

Désormais filiale de ENL, la trajectoire du groupe prend donc un nouveau dynamisme. Dans son rapport annuel, le Chief Executive Officer, Hector Espitalier-Noel explique qu’« une conjonction d'opportunités et de conception nous a permis de rapidement devenir la société holding de Rogers. On nous a présenté une occasion unique d'acheter une tranche non négligeable d'actions de Rogers à un très bon prix. Plus tard, avec Elgin (appartenant à la famille Taylor), avec qui nous avons partagé avec succès le contrôle de Rogers pendant de nombreuses années, nous avons soutenu une rationalisation des moyens, notre partenariat ayant vécu son plein potentiel.

À la suite de ces transactions, nous allons maintenant tenir une participation de 60 % dans un Rogers restructuré qui se concentre sur l'agriculture, l'immobilier, le tourisme et le voyage sur la gestion de la logistique. Ainsi, nous allons non seulement renforcer la base de notre entreprise, mais permettra également d'augmenter notre champ d'activité, en particulier dans le secteur du tourisme et des loisirs ».

Rogers a, en effet, toujours joué un rôle de pionnier dans l'établissement de l'industrie du voyage et du tourisme à Maurice. « Il a lancé le groupe NMH dans lequel nous allons maintenant détenir une participation combinée de 20 %. Il est également le principal actionnaire de  VLH (Véranda Leisure and Hospitality), qui gère les marques hôtelières Véranda et Heritage, entre autres », ajoute Hector Espitalier-Noel.

 Il poursuit en affirmant que « Rogers est un poids lourd en termes de chiffre d'affaires et les actifs, et sa consolidation donneront une nouvelle dimension à nos comptes. Nous croyons que Rogers devrait avoir la latitude pour construire son développement sur ses valeurs solides, tout en optimisant les synergies existantes entre nos deux groupes, notamment dans le segment de l'immobilier. Rogers en tant que filiale d'ENL Investment est de bon augure pour nous, et ce, malgré la perte de la majeure partie de son exposition dans le secteur des services financiers ».

Effectivement,  la seule faiblesse de la famille ENL est la perte de Cim Financial Services qui est allé à la famille Taylor, suite au divorce des deux familles. ENL se voit donc amputer d'un apport important venant du secteur financier. Mais, en contrepartie, ENL a consolidé sa participation au sein du groupe d'assurance Swan à travers Rogers et « représente un de nos piliers pour les développements futurs dans le secteur financier », souligne Hector Espitalier -Noël.



Kervin Victor

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Economie

Economie Popular Articles

Google+