18 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 24 January 2013 12:02

CIEL Textile Ltd – Production de 30 M de produits Featured

Rate this item
(0 votes)
Ciel Textile Ltd, qui emploie 17 000 personnes dans quatre pays, notamment Maurice, Madagascar, Inde et Bangladesh, a atteint le seuil de 30 millions de chandails, tee-shirts et chemises produits en 2012. Le chiffre d'affaires annuel du groupe a atteint Rs 8,6 milliards.
Le groupe a atteint une production annuelle de 12 millions de chemises tricotées, 12 millions de chemises tissées et 5,1 millions de chandails confectionnés.

La division tissage (Aquarelle Group) a été le plus grand contributeur au chiffre d'affaires, à la croissance et à la profitabilité. « Ceci est le résultat d'une excellente stratégie d'internationalisation, avec une bonne exécution de la gestion qui commence à porter leurs fruits », explique Harold Mayer, Chief Executive Officer de Ciel Textile dans son rapport aux actionnaires du groupe.

Il souligne que « les activités du Groupe en Inde ont eu des résultats remarquables, à la fois en termes de satisfaction clientèle et de rentabilité. Les opérations régionales se sont également améliorées et les investissements dans Pastel Blue (chemisiers) et New Island Clothing Ltd (chemises formelles) commencent à porter leurs fruits. Il y a une excellente équipe de direction en place et des progrès significatifs ont été accomplis en matière d'excellence opérationnelle. Les perspectives de croissance à moyen terme dans les ventes et la rentabilité sont très bonnes dans le cluster tissage qui représente plus de 50% du chiffre d'affaires du Groupe. »

Le CEO de Ciel Textile estime que les facteurs externes qui influent sur leurs activités devraient être légèrement négatifs à court terme. « Nos principaux marchés (Europe et États-Unis) ne sont pas performants et la croissance de leur PIB est légère. Cependant, nos «petits» marchés, l'Afrique du Sud et l'Inde affichent des taux de croissance plus favorables et des perspectives intéressantes. »

Sur le front des devises étrangères, alors que la monnaie mauricienne a continué à se renforcer, les monnaies indienne (roupie), bangladaise (taka) et malgache (ariary) se sont dépréciées.

Avec le «désir» de la plupart des clients de réduire leur exposition à la Chine, Ciel Textile veut se positionner comme la meilleure alternative à l’empire du milieu grâce à sa présence au sein de la région indienne et subsaharienne africaine. C’est une stratégie jugée à long terme, par Harold Mayer, mais il estime que « le succès du Groupe Aquarelle dans son processus d'internationalisation nous donne confiance que nous pouvons le faire avec succès. »
 Floréal Knitwear Limitée a entrepris elle aussi son internationalisation au Bangladesh. Quant à Tropic Knits Limited, Harold Mayer dit que «  nous avons besoin de satisfaire les clients, consolider la gestion des infrastructures et assurer l'excellence opérationnelle dans la région avant de pouvoir investir dans notre croissance en Asie. »



Kervin Victor

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Economie Popular Articles

Google+