23 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 20 February 2013 12:01

Avec la chute du cours de l’or – Les bijoux coûtent Rs 700 à Rs 800 moins cher Featured

Rate this item
(0 votes)
En un mois, l’or est passé de 1700 dollars l’once  à 1614 dollars l’once. En un mois, l’or est passé de 1700 dollars l’once à 1614 dollars l’once.
Les prix des bijoux en or accusent une baisse de 10 % ces derniers jours. Les bijoutiers se frottent les mains et anticipent une hausse des ventes.
«L’or se vend aujourd’hui à 1 614 dollars l’once (environ 31 gram­mes) contre 1 700 dollars l’once, il y a une trentaine de jours », cons­tate Roberto Tucci, directeur de Bijem Group. Un déclin que le Conseil mondial de l'or attribue à une baisse au niveau de la demande d'or, « en raison d'un recul des achats de bijoux dans les pays asiatiques et d'une réduc­tion des investissements dans les pays développés ».

À Maurice, les bijoux en or accusent déjà d’une baisse des prix. Chez Bijem Group, la réduction est de l’ordre de 10 %. « Depuis janvier à ce jour, on enregistre une légère baisse de l’ordre de Rs 50 sur chaque gramme d’or. Ainsi, une bague ou un bracelet de 10 grammes d’or coûte aujourd’hui Rs 700 à Rs 800 moins cher », révèle, pour sa part, Siddick Caunhye, directeur de Caunhye Bijoux.
« Si le cours du métal jaune n’a pas vraiment d’impact sur nos marges, cette baisse va rendre les produits en or plus accessibles aux consommateurs », soutient Roberto Tucci.

Yiaquetally Dilmohamed, directeur de Bijoux  Brillants  & Cie, est en convaincu. «  Nous avons commencé à informer nos clients que les prix de l’or sont en train de baisser. Nous nous attendons donc à recevoir pas mal de commandes. Ce qui fera grimper nos ventes», fait-il ressortir. « Il ne fait aucun doute que les  clients vont se précipiter pour passer des commandes, surtout pour les mariages. Ils vont sauter sur l’occasion », renchérit Ailesh Cahoolessur, directeur de Coco D’Or Ltd.

Pour de nombreux bijoutiers, la chute du cours de l’or est une manne tombée du ciel. « D’autant plus que ces dernières années, le  secteur connaît des moments difficiles. Les clients ne rentrent même pas dans les bijouteries ou en ressortent rapidement après avoir entendu les prix. Que les Mauriciens réfléchissent à deux fois avant d’acheter des bijoux est devenu monnaie courante. La baisse du cours de l’or ne peut que booster nos activités », se réjouit Yiaquetally Dilmohamed.

Un enthousiasme que ne partage pas Siddick Caunhye. « Nous souhaitons vivement qu’il y ait une hausse au niveau de la clientèle. Il faut, toutefois, que le consommateur ait le moyen d’acheter des bijoux d’autant plus qu’il y a une certaine morosité dans le commerce ces derniers temps », soutient-il. Certains bijoutiers expriment d’autres inquiétudes. « Nous ne savons pas combien de temps le cours de l’or va continuer à baisser. Le prix du métal jaune fluctue tout le temps et est loin d’être stable. Il faut s’attendre à ce que le cours remonte », soutient Ailesh Cahoolessur.

Roberto Tucci est du même avis. « Le cours de l’or va grimper au courant de l’année », prévient-il. C’est pourquoi il ne s’attend pas à des merveilles ni sur le marché local ni sur le marché étranger. « Nos exportations resteront au même niveau qu’en 2012. Nous nous attendons également à une certaine stabilité au niveau du marché local », conclut Roberto Tucci.




Last modified on Wednesday, 20 February 2013 09:20
Christina Vilbrin

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Economie Popular Articles

Google+