31 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 29 December 2011 10:00

Cédric de Spéville, président de la Chambre de Commerce – « La productivité doit être au centre des préoccupations »

Rate this item
(0 votes)
«Si Maurice a su tant bien que mal tirer son épingle du jeu en 2011, grâce au dynamisme de nos entrepreneurs et à la cohérence des politiques économiques, en 2012, il sera certainement plus difficile de contrecarrer les effets de la crise de la dette en Europe », soutient Cédric de Spéville, président de la Chambre de Commerce, dans son message de fin d’année publié sur le site web de l’institution.
Un travail d’équipe, poursuit-il, est nécessaire à tous les niveaux si nous voulons atteindre les objectifs de croissance fixés. « Ce que cette crise aura eu de bon, c’est qu’elle nous force, individus,  opérateurs, État, à regarder avec encore plus de minutie, nos coûts, à revoir notre façon d’opérer, à être plus efficace. Bref, à faire un « rethinking ». La productivité doit, elle, être au centre des préoccupations de tous », estime Cédric de Spéville.

Il insiste également sur les potentiels de croissance en Afrique, « qui nous permettront, si nous sommes suffisamment agiles, de saisir les opportunités qui se dessinent, de retrouver dans le moyen terme des niveaux de croissance qui ont fait les belles années de notre île. « Là encore, la collaboration secteur privé / État / organismes parapublics, est essentielle. « Le mood est là. Let’s do it ! », recommande-t-il.

Quel sera le rôle de la Chambre de Commerce en 2012 ? « Nous continuerons d’accompagner inlassablement les décideurs pour la mise en place de leurs politiques économiques et sociales. Nous maintiendrons aussi notre relation de proximité avec nos membres, comme nous l’avons toujours fait, depuis notre création », soutient Cédric de Spéville. Ce dernier revient également sur le changement d’identité visuelle de la Chambre de Commerce, intervenu en novembre. « Cette nouvelle identité donne l’image d’une institution dynamique, résolument tournée vers l’avenir. Dans le même souffle, l’adoption de nouveaux statuts lors de notre dernière assemblée générale, qui permet une ouverture aux nouveaux secteurs de l’économie tels que les TIC et l’immobilier, a été une étape importante dans l’adaptation de notre institution à une économie nationale, en perpétuelle mouvance », avance-t-il. 

Pour Cédric de Spéville, la politique d’ouverture vers les nouveaux secteurs, l’investissement dans la qualité de nos équipes, la remise en question de nos modes opératoires, aussi bien sur le plan local qu’international, sont essentiels pour que la Chambre de Commerce poursuit son rôle de leader.



Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Economie

Economie Popular Articles

Google+