29 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 03 November 2011 13:52

Industrie sucrière – Les petits planteurs pour une usine d’éthanol

Rate this item
(0 votes)

Pour revaloriser le secteur de la canne à Maurice, les petits planteurs ont décidé de se regrouper et de créer une coopérative qui détiendra sa propre usine de production d’éthanol. Ce projet ambitieux est sur le bureau du Premier ministre.

Les petits planteurs de canne à sucre sont en pleine phase d’élabo­ration pour la création d’une usine d’éthanol dans l’île. Cette usine représente un inves­tissement initial de Rs 600 millions. Le biocarbu­rant sera ainsi produit en recyclant la mélasse issue de la fabrication de sucre. Il per­mettra donc une valorisation des cultures de canne de ces petits planteurs, qui sont de plus en plus en difficulté.

Cette usine devrait être opérationnelle en 2013 si toutes les conditions sont réunies et qu’aucun problème ne vienne barrer la route à ce projet. « Pour des raisons de rentabilité, de nombreux petits planteurs abandonnent leurs champs. Alors qu’une tonne de sucre nous coûte Rs 17 500 à produire, il ne nous rapporte qu’environ Rs 15 000 pour cette année, par exemple. Nous ne pouvons pas diminuer nos coûts de production et c’est pour cela qu’il nous faut trouver d’autres sources de revenu », affirme Kreepalloo Sunghoon, secrétaire général de la Small Planters Association.

La vinasse, également issue de la production de sucre, sera elle aussi recyclée pour produire l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’usine d’éthanol. Celle-ci n’a pas encore d’emplacement connu. Néan­moins, la proximité avec une usine à sucre serait idéale pour raccourcir le transport de la vinasse, notamment.

L’usine aura une capacité de production de 45 000 litres d'éthanol par jour, selon Kreepalloo Sunghoon. Elle absorbera les 45 000 tonnes de mélasse produites chaque année par les petits planteurs et une partie des 95 000 tonnes produites par les grandes usines sucrières. Actuellement, la mélasse est achetée aux planteurs à hauteur de Rs 2 200 la tonne.

Des consultations sont déjà en cours avec les partenaires du projet et un dossier a été déposé aux ministères concernés, ainsi qu’au bureau du Premier ministre, le jeudi 27 octobre dernier. De plus, ce concept entre dans les conditions de l'Union européenne de valorisation des produits issus de la canne afin qu’elle débloque les fonds nécessaires à son soutien dans le cadre de la réforme du protocole sucre.
La coopérative de ces petits planteurs, qui doit être propriétaire de l'usine d'éthanol, a déjà été enregistrée sous le nom d'Island Green Farmers Cooperative Society Ltd. Selon son secrétaire, Murveen Ragobur, il y aura un marché à Maurice pour l'éthanol produit, si le gouvernement accepte d’en mélanger entre 5 % et 10 % aux carburants. Sinon la coopérative est déjà en discussion avec d’éventuels acheteurs à l'étranger, notamment en Europe

 




Last modified on Monday, 07 November 2011 22:21
Patrice Donzelot

Twitter @PatriceDonzelot

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Economie

Economie Popular Articles

Google+