17 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 09 February 2012 12:00

Vague de froid en Europe – Une aubaine pour le tourisme mauricien Featured

Rate this item
(1 Vote)
Les opérateurs touristiques se frottent les mains. La vague de froid qui sévit en Europe depuis une semaine peut être une opportunité pour attirer davantage de visiteurs dans l’île. Seul hic : les possibles annulations de vols qui risquent de jouer les trouble-fête.
La vague de froid se fait de plus en plus intense sur tout le continent européen. Rien qu’en France, 56 départements sont en alerte orange. Selon la presse française, les températures resteront fortement négatives entre -10° et -15°C la nuit et -3 et -5°C le jour jusqu'en fin de semaine.

A Maurice, les opérateurs touristiques suivent la situation de très près. Et pour cause, les malheurs de l’Europe peuvent faire le bonheur de Maurice. «  La vague de froid en Europe pourrait être un avantage pour le tourisme mauricien. Les Européens rechercheront le soleil et pourraient prévoir de passer leurs vacances de Pâques à Maurice », indique Bruno Lebreux, directeur général de Concorde.

« Tout dépendra de la durée de la vague de froid. Nous pouvons toujours saisir l’occasion pour faire des campagnes promotionnelles immédiates visant à attirer plus de visiteurs », renchérit Ajay Jhurry, président de l’Association des opérateurs touristiques. Brice Lunot, directeur de LUX* Grand Gaube, se frotte déjà les mains. « Nous avons reçu mardi des clients d’Europe qui avaient fait des réservations de dernière minute. Il va sans dire que de plus en plus de touristes en provenance de l’Europe vont bouger davantage vers les pays chauds. Nous sommes convaincus que les visiteurs vont profiter des offres spéciales des hôtels mauriciens », avance-t-il. 

Mala Chetty, opératrice touristique, ne partage pas le même enthousiasme.  « La vague de froid n’aura pas vraiment d’incidence sur Maurice. Les Européens vont opter davantage pour les sports d’hiver », soutient-elle.

Ceux qui sont optimistes craignent des annulations de vols. « Les touristes viendront à Maurice à condition que les aéroports soient opérationnels et qu’il n’y ait pas d’annulation de vols », souligne Bruno Lebreux. Pour compliquer la situation, le mouvement social dans le secteur aérien français se poursuit. D’ailleurs, rien que mercredi, Air France a annulé 40 % de ses vols long-courriers et 30% de ses liaisons court et moyen-courriers. Maurice n’est heureusement pas encore touché par ses annulations. « Nos vols n’ont pas été  affectés ni ceux d’Air France vers Maurice. Nous suivons cependant la situation de très près », indique Donald Payen, l’Executive Vice-President Commercial and Communi­cations d’Air Mauritius.

Ce qui n’empêche pas certains opérateurs d’être inquiets. « Les grèves peuvent davantage nous affecter que la vague de froid », avance Mala Chetty. Le Dr Karl Mootoosamy, directeur de la MTPA, exprime les mêmes craintes. « Il y a actuellement un problème profond de connexion sur la France. Il y a beaucoup de pression, de désordre, de vols annulés et de stress. Il y a donc un risque d’annulation de vacances par rapport à ses perturbations », prévient-il.



Christina Vilbrin

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Economie Popular Articles

Google+