18 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 29 February 2012 12:00

Marketing – L’e-marketing prend de l’ampleur Featured

Rate this item
(0 votes)
Le marketing électronique, ou e-marketing, prend de l’ampleur. D’ailleurs, lors de sa conférence sur le marketing 3.0, ce lundi 27 février à Pailles, le Professeur américain Philip Kotler a bien expliqué que son concept intègre pleinement la digitalisation de la communication avec la clientèle.
Les grands médias sont maintenant disponibles sur le Net, ce qui entraîne une baisse de leur consultation par les consommateurs sur leur forme traditionnelle. C’est le cas notamment des journaux écrits, des magazines, des magasins de musique, de la télévision et de la poste. Les consommateurs se tournent plus vers l’internet.

Philip Kotler conseille donc aux entreprises de créer un site internet sur lequel les internautes sont invités à s’inscrire en donnant leurs coordonnées. Cela permet notamment la création d’une base de données qui sera utilisée pour les campagnes de promotions. Le guru du marketing conseille également l’achat d’informations sur la clientèle aux firmes spécialisées qui ont accès à ces données ainsi que la nécessité de dialoguer avec les clients par e-mails.

Néanmoins, selon une étude, les Chief Marketing Officers (CMO) ne sont pas encore correctement préparés à l’e-marketing. En effet, bien que 63 % d’entre eux s’accordent sur le fait que ROMI (ensemble des techniques permettant d'identifier le retour sur investissement des décisions marketing prises par une entreprise) sera la mesure la plus importante du marketing d’ici à 2015, seulement 44 % se sentent suffisamment prêts à l’implémenter. Seulement 26 % des CMO suivent les blogs, 42 % les critiques de tierces parties et 48 % les critiques des consommateurs. 80 % d’entre eux se tournent vers les informations traditionnelles comme les études de marchés. Enfin Philip Kotler souligne que les CMO ne comprennent pas encore bien la jeune génération.

À l’île Maurice, il existe maintenant des agences de communication spécialisées qui proposent uniquement du e-marketing. Ces agences, à l’image de BlueFish eMarketing.com et de Konetou.mu, offrent des publicités par e-mails, sur leurs sites internet ainsi que sur leurs pages de réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

Moins cher et polyvalence
Pour Ishrat Sheik Boodoo, Managing Director de Pixel Advertising qui gère BlueFish eMarke­ting.com, le marketing par e-mail est considéré comme l'une des formes les plus rentables de communication. « Autre avantage, utiliser BlueFish c'est aussi beaucoup moins cher que la publicité via les autres médias traditionnels. Une campagne e-marketing intégrée avec BlueFish inclut tous les avantages des plates-formes digitales mentionnées plus haut, pour un coût de Rs 6 000 excluant la VAT (Taxe sur la valeur ajoutée) », lance Ishrat Sheik Boodoo.

Ce dernier explique également que l’e-marketing permet une polyvalence qu'aucun autre média ne peut offrir, avec notamment message vidéo, spot radio, image, formulaire d'inscription, Facebook, Twitter, etc. De plus, le temps de réaction et de réponse à une campagne de la part des internautes est quasiment instantané et peut durer jusqu'à une semaine, voire même plus.

L’e-marketing a tout de même un aspect controversé. Il s’agit de la manière dont les agences de communication obtiennent les adresses e-mails de leurs prospects. De gros noms de l’internet n’ont pas hésité à « espionner » via des logiciels, les messages de leurs utilisateurs, pour ensuite leur envoyer des publicités ciblées.

Néanmoins, Ishrat Sheik Boodoo souligne qu’il remplit sa base de données grâce à différentes plates-formes digitales, et à ses présences à la radio, à la télévision, sur des affiches permanentes, à des événements. Tout cela amène des personnes à se connecter sur le site internet où elles s’inscrivent pour faire partie des récepteurs des messages de BlueFish. « Un de nos clients en hypermarché, qui publie mensuellement jusqu’à 125 000 copies de ses brochures a demandé au public de s’inscrire sur notre site internet afin de recevoir ses offres. Cela nous a permis d'augmenter davantage notre liste de récepteurs », note Ishrat Sheik Boodoo.

Il ajoute qu’une opération de promotion par e-mails est certes moins coûteuse qu’une autre sur un autre média. Néanmoins,il souligne la nécessité de ne pas négliger les médias traditionnelles comme la télévision, la presse écrite, la radio, et les affiches, entre autres. Les médias traditionnelles et l’e-marketing se complètent.

Patrice Donzelot

Twitter @PatriceDonzelot

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus