30 August 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

Le deuxième miracle économique est « bel et bien à notre portée ». Le Premier ministre se porte garant d’un gouvernement dédié à une cause – extirper Maurice du piège des pays à revenu intermédiaire et entrer dans la ligue des pays à revenu élevé – qui ne peut être atteint que grâce à une collaboration avec le secteur privé. Si le budget 2015-16 de Vishnu Lutchmeenaraidoo a jeté les bases de ce projet de renouveau économique, SAJ est venu, lui, en dévoiler le mécanisme.
C’est le jour J. Le premier ministre, sir Anerood Jugnauth va prononcer, à 11 heures à la Cybercité d’Ebène, son Economic Mission Statement : Vision 2030. Ce plan d’action vise à remettre l’économie sur les rails d’une croissance forte.
L’agence pour la promotion d’investissement est pointée du doigt pour sa lente réactivité. C'est ce que lui reprochent les investisseurs, en particulier les étrangers.
La réorganisation de Courts Mauritius par le consortium Mammouth (Mauritius) Ltd tourne au ralenti. Car ce dernier n’a toujours pas reçu sa lettre confirmant sa reprise des opérations de Courts.
La deuxième partie du Grand Journal de mardi était consacrée à l’Economic Mission Statement, que prépare le gouvernement.
La révélation du prochain Chief Executive Officer de Courts Mauritius, David Isaacs, la semaine dernière, comme quoi que sa compagnie Mammouth (Mauritius) n’était pas le « preferred bidder », n’a pas laissé insensible le CEO de Courts Asia.
L'Association des consommateurs de l'île Maurice (Acim) a envoyé lundi 17 août une lettre à Ashit Gungah, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs ; l’alertant sur le non-respect des conditions du service après-vente des produits de Courts.
Saturday, 15 August 2015 10:35

Rachat de Courts : Le bras de fer

Quatre mois. C’est le temps attendu pour connaître le nouveau propriétaire de Courts Mauritius. Le choix du repreneur, à savoir Mammouth (Mauritius) mené par David Isaacs, ne fait pas l’unanimité. Et ce n’est pas Courts Asia qui dira le contraire. Partie favorite pour le rachat, la compagnie singapourienne s’est fait coiffer au poteau.
Courts Asia ne compte pas rester les bras croisés. Elle compte alerter le gouvernement singapourien sur la façon dont elle a été écartée de la course à la reprise de Courts Mauritius.
L’annonce de la fusion d’ENL Land et d’ENL Investment a boosté les titres cotés du groupe ENL. La meilleure performance est d’ailleurs à mettre à l’actif d’ENL Land.
L’indice Semdex a continué sa lente remontée, grappillant 0,1 %, à la clôture vendredi dernier, pour terminer la semaine à 1 975.49 points.
Page 2 of 149
Podcasts