30 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kervin Victor

Kervin Victor

Maurice a gagné deux places dans l’Economic Freedom of the World 2014, du Fraser Institute, grimpant ainsi à la 5e place, avec 8,09 pts sur 10 pts. Le pays est devancé par Hong Kong, Singapour, la Nouvelle-Zélande et la Suisse.
D’un côté du ring nous retrouvons Rama Sithanen sous les couleurs de l’alliance PTr-MMM, qui pour beaucoup a su mener à bon port l’économie mauricienne lors de la crise mondiale en 2008. De l’autre côté, Vishnu Lutchmeenaraidoo, pressenti pour occuper le portefeuille des Finances par l’alliance Lepep qui, pour beaucoup, est l’artisan du « miracle économique » des années 80.
La semaine écoulée a été témoin du passage du Sem-7, qui regroupe les sept titres réalisant la plus grosse capitalisation au Sem-10. Alors que la State Bank of Mauritius s’est restructurée pour devenir la State Bank Holdings.
Alors qu’on attend toujours la cotation de la State Insurance Company of Mauritius (SICOM) sur la Stock Exchange of Mauritius (SEM), ce groupe vient d’enregistrer des profits nets de l’ordre de plus de Rs 470 millions en 2014. Ce qui représente une baisse de 4,6% comparativement à 2013.
Sameer Sharma, observateur économique et financier, offre une analyse macro-économique et financière du pays dans la dernière édition de Conjoncture (Pluri-Conseil). Il estime ainsi que le secteur financier mauricien a du pain sur la planche pour être une plaque tournante légitime d’Afrique.
De janvier à août 2014, le pays a accueilli 44,877 visiteurs de la Chine, soit une hausse de 72,3% comparativement à la même période en 2013. L’objectif de cette année est d’atteindre le nombre de 70,000 à 80,000 touristes chinois.
L’image du centre financier mauricien est souvent mitigée sur le continent africain. L’organisation non gouvernementale ActionAid ne manque d’ailleurs pas une occasion pour l’écorner. BBC Africa s’est intéressée à la juridiction mauricienne et y a consacré un reportage vidéo.
L’affaire fait grand bruit en Afrique du Sud. Le centre commercial Mon Choisy Shop­ping Promenade a saisi la Cour suprême pour réclamer environ Rs 105 millions au géant sud-africain Pick n Pay (38 millions de rands). Ce dernier, face à la compétition accrue de la grande distribution, avait fermé sa succursale de 3000m2 au Mon Choisy Shopping Promenade, le 1er janvier dernier, alors qu’il avait signé un bail de dix ans.
L’importation des machines et matériels est en hausse selon les statistiques officielles. L’investissement dans les équipements est généralement considéré comme un élément de bonne santé de l’économie en général. Mais que révèlent vraiment ces chiffres ?
L’indice Semdex a enregistré une hausse de 1,5 % à la clôture, vendredi dernier. L’indice est donc en croissance de 2,7 % depuis le début de l’année.

Economie Popular Articles

Google+