22 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kervin Victor

Kervin Victor

L’indice Semdex a clôturé la séance de vendredi dernier à 2,103.42 points, soit une chute de 0,5 % sur une semaine. La croissance de l’indice depuis le début de l’année a été ramenée à 0,4 %.
Pour l’année financière se terminant au 30 juin 2014, soit bien avant les nouvelles configurations politiques et l’annonce de la date des élections, le groupe ENL avait offert  Rs 650 000 aux formations politiques.
L’observateur économique et financier, Sameer Sharma, vient, une nouvelle fois, jeter un pavé dans la marre. Dans la dernière édition de Conjoncture, il s’attarde sur le secteur de l’immobilier et de la construction. Il pointe du doigt la surévaluation des prix immobiliers et l’absence d’un investissement alternatif pour les épargnants.
International Bank Vaults Ltd, une compagnie sud-africaine, s’intéresse de près à Le Meritt Holdings, compagnie immobilière ayant fait faillite. Le Chief Executive Officer d’IBV, Ashok Sewnarain, était à Maurice cette semaine pour tâter le terrain. Il était accompagné de son Chartered Accountant et de son Quantity Surveyor pour un exercice de ‘due diligence’.
Le conglomérat Rogers a bouclé le premier trimestre de 2014 avec un chiffre d’affaires de l’ordre de Rs 1,5 milliard, soit une progression de 11,4 % comparativement à la même période en 2013 (Rs 1,36 milliard).
Air Mauritius a enregistré des pertes après taxation d’environ Rs 248 millions (6,2 millions d’euros) pour le premier semestre (au 30 septembre) de l’exercice financier 2015. Soit deux fois plus de pertes qu’à la période correspondante l’an dernier (pertes de 3,1 millions d’euros : Rs 124 millions).
Alors que le dossier Pizza Hut semble être clos avec sa reprise par le groupe Jacques Li Wan Po, celui de Le Meritt Holdings est toujours épineux. Le dossier est passé des mains d’un administrateur à celles d’un liquidateur. Mais une entreprise sud-africaine semble s’y intéresser de près. Rien n’est, cependant, officiel à ce stade.
Au moins trois entreprises mauriciennes ont conclu des contrats d'une valeur de 2,4 millions de dollars (Rs 72 millions) avec des entreprises zimbabwéennes. Celles-ci sont spécialisées dans le textile et l'habillement et les produits chimiques.
Les prêts non productifs ou créances douteuses des banques commerciales du pays ont augmenté de 18,5 %, passant de Rs 21,1 milliards au 30 juin 2013, à plus de Rs 25 milliards au 30 juin 2014. Le Gouverneur Rundheersing Bheenick relativise en soulignant la robustesse et la bonne capitalisation des banques.
Le procès-verbal de la réunion du Monetary Policy Committee (MPC), qui s’est tenu le 28 octobre, a été rendu public, lundi, par la Banque de Maurice. Ci-dessous les commentaires des membres au cours de ladite réunion.
Page 4 of 126