03 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

La décision du conglomérat Ciel Limited de soumettre une offre pour le rachat d’Apollo Bramwell, a été bénéfique pour son titre boursier, qui progresse de plus de 7 %.
Le pays a déboursé Rs 6,3 milliards pour l’importation des produits pétroliers au premier trimestre de 2015. Cela représente une baisse de de 23,2 % par rapport à 2014. Pourquoi les prix ne baissent-ils pas à la pompe ?
La vente de Britam Ltd, Bramer Capital Brokers et Bramer Global Services, est-elle imminente ? Des entités qui sont considérées comme étant profitables, ce que reconnaît d’ailleurs le ‘Special Administrator’ de la BAI Co. (Mauritius).
La décision de transférer le portefeuille d’investissement de BAI Co. (Mauritius) de la Bramer Capital Brokers à deux autres maisons de courtage fait actuellement l’objet de commentaires dans le monde de la finance.
Malgré la hausse au niveau des arrivées touristiques (croissance de 10,6 % pour les trois premiers mois de l’année comparativement à la période correspondante de 2014), les touristes semblent faire plus attention à leurs portefeuilles.  Pour le premier trimestre de 2015, les 291 329 visiteurs ont dépensé Rs 11,8 milliards sur le territoire mauricien.
En ces temps de faible taux d’intérêt bancaire, de volatilité boursière et des scandales secouant les fonds d’investissement, le choix des Mauriciens pour investir leurs économies est de plus en plus restreint.
Le marché boursier n’a pas la grande forme. Malgré l’effet bénéfique de la publication des bilans financiers, les investisseurs étrangers ne se bousculent pas.
La Banque de Maurice passe à la vitesse supérieure pour contrer l’excès de liquidités dans notre système bancaire.
PricewaterhouseCoopers (PwC) vient de publier le rapport d’une étude comparative sur l’industrie hôtelière de quatre pays africains, dont Maurice. L’exercice a révélé que les prix pratiqués par les hôtels mauriciens sont parmi les plus élevés de la région. 
L’indice Semdex s’est repris la semaine dernière, clôturant, le vendredi 15 mai, à 1 975.98 points ce qui représente une croissance hebdomadaire de 1 %. Mais l’indice reste en retrait de 4,7 % depuis le début de l’année.
Page 5 of 143
Podcasts