29 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

Saturday, 07 February 2015 09:00

Un casse-tête nommé Le Meritt

Pourquoi le projet Meritt Elipsis n’a-t-il toujours pas trouvé de repreneur ? Malgré les intérêts portés sur cet ambitieux projet développé par Le Meritt Holdings Ltd, la complexité dans laquelle il  a été développé rend pour l’instant toute transaction hypothétique. 
L’ancien ambassadeur de Maurice aux états-Unis (2011-2014), Somduth Soborun, qui a été sur le devant de la scène américaine pour les négocia­tions de l’AGOA, dit espérer un renouvellement rapide de cet accord.
Gérard Boullé, président de l’Association of Mauritius Manufacturers (AMM), revient sur la mise sur place d’une île Maurice hors taxe, comme annoncée dans le dernier discours-programme, et ses effets sur le ‘Made in Mauritius’.
Le marché officiel boursier continue de reculer. À la clôture vendredi dernier, l’indice Semdex a perdu 0,11 %, atteignant 2,019.43 points. Depuis le début de l’année, l’indice a laissé filer 2,6 %.
L’idée de transformer le pays en une île hors taxe revient sur le tapis. Après l’échec de 2005, le gouvernement de l’Alliance Lepep revisite le concept. Mais les Petites et moyennes entreprises (PME) craignent d’être laissées sur la touche.
Le fournisseur d’accès à Internet Bharat Telecom est toujours en situation de déficit financier. Pour les neuf mois de son année fi­nancier 2015, se terminant au 31 dé­cem­bre 2014, il a enregistré des pertes de Rs 61,9 millions, contre Rs 57,5 millions à pareille époque l’année précédente.
Bhavik Desai d’Axys Stockbroking offre son analyse du marché boursier. Il estime que, malgré la présentation du discours-programme, la morosité boursière devrait persister.
En attendant la présentation du Budget 2015, le discours-programme semble avoir donné du baume au cœur de l’économie mauricienne. Les bases « du deuxième miracle économique » ont-elles été jetées ?
Le ralentissement économique comporte son lot de risques. Les conglomérats mauriciens l’ont souvent appris à leurs dépens. Beaucoup d’entre eux ont ainsi mis l’accent sur la gestion des risques afin de mieux soutenir leurs développements. Constat.
Pour les onze mois de 2014, les recettes touristiques ont atteint Rs 39,5 milliards. Soit plus de Rs 3,4 milliards, ou 9,5 % de plus qu’à pareille époque en 2013.
Page 5 of 134