18 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

Thursday, 13 February 2014 21:46

Profits de Rs 228 millions pour Air Mauritius

La restructuration de la compagnie nationale d’aviation porte ses fruits. Pour les neuf mois de son année financière 2013-2014 (se terminant au 31 décembre 2013), le Groupe Air Mauritius a enregistré 5,7 millions d’euros de bénéfices, soit Rs 228 millions. A la même période en 2012, le groupe enregistrait des pertes sèches de Rs 124 millions (3,1 millions d’euros).
Si le ‘time-table’ du ministère des Finances est respecté, le programme ‘Back to Work’ devrait être implémenté ce mois-ci.
Ce programme se veut être une solution pour lutter contre l’inactivité économique de la Mauricienne.
Wednesday, 12 February 2014 14:00

Indice boursier : Le Semdex accentue sa chute

Le baromètre de la Bourse de Maurice, l’indice Semdex, a perdu 0,9 % au cours de la semaine écoulée pour atteindre 2 068,30. Depuis le début de l’année, l’indice a perdu 1,3 %.
Le Conseil des ministres de l’Union européenne vient de ratifier un protocole de pêche entre l’Union européenne et l’île Maurice. L’accord avait été signé en février 2012, mais n’a pas été ratifié en raison de différences juridiques.
Le torchon semble toujours brûler  entre le Trésor Public et la Banque centrale. Outre la pomme de discorde qu’est l’inflation, l’excès de liquidités est venu se greffer aux désaccords entre le gouverneur de la Banque centrale, Rundheersing Bheenick, et le ministre des Finances, Xavier-Luc Duval.
Le gouverneur de la Banque de Maurice (BoM), Rundheersing Bheenick a reconnu, lors de la conférence de presse post-Monetary Policy Committee (MPC), que l’excès de liquidités est devenu un « problème énorme ». Un problème qui a surgi malgré l’intervention soutenue de la BoM, estime-t-il. Serait-il temps que le ministère des Finances s’investisse davantage pour contrer ce phénomène ?
Le Fonds monétaire international (FMI) vient de conclure les consultations du 2014  Article IV sur Maurice. Les défis économiques identifiés par le FMI sont notamment la dette publique, l’excès de liquidités, et la réforme du secteur privé, entre autres.
Le Monetary Policy Committee (MPC), qui s’est réuni lundi, a décidé de maintenir le taux directeur à 4,65 %. Comme attendu par la majorité des observateurs. L’excédent de liquidité sur le marché bancaire a été un des thèmes longuement abordés durant cette réunion, révèle le communiqué du comité.
Les employés de la Mauritius Stationery Manufacturers (MSM) sont désillusion­nés, mais surtout frustrés par le traite­ment reçu de la direction de GML. Notamment, depuis la mise sous administration et la vente de MSM, où 178 personnes seront licenciées et leurs années de service pas reconnues.
Ravin Bholah, Chief Executive Officer du State Investment Trust (SIT), détaille dans cet entretien, les différents projets de la compagnie. Il fait également un état des lieux de la situation financière du SIT.
Economie

Economie Popular Articles

Google+