23 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kervin Victor

Kervin Victor

La direction de la Stock Exchange of Mauritius (SEM) a décidé de suspendre le titre immobilier Le Meritt Holdings sur le marché officiel.
Maurice semble avoir mis la charrue avant les bœufs ! Après que le rapport MCB Focus ait souligné que Maurice n’atteindra pas l’objectif de devenir un pays à haut revenu en 2020, voilà que le Fonds monétaire international (FMI) vient, lui aussi, affirmer que le pays ne sera pas au rendez-vous. Dans le meilleur des cas, Maurice réaliserait son ambition en 2028, selon le FMI, soit trois ans de plus que les projections de la MCB.
Pour les 18 mois de son année financière 2013, la State Bank of Mauritius (SBM) a enregistré une hausse de 12 % de ses avances brutes (crédit), pour atteindre Rs 71,1 milliards à la fin du mois de décembre 2013 (12 mois se terminant au 30 juin 2012: Rs 63,5 Md).
La semaine boursière écoulée a été plus ou moins tranquille, avec l’indice Semdex faisant une maigre progression de 0,1 %, pour terminer la semaine à 2 078,19 points. Le baromètre du marché boursier officiel est en décroissance de 0,8 % depuis le début de l’année.
Les recettes touristiques pour les cinq premiers mois de 2014 ont atteint Rs 19,2 milliards, représentant une baisse d’environ 2 % comparativement à la même période en 2013 (Rs 19,6 milliards). Cette baisse intervient malgré le fait que le pays ait enregistré plus de visiteurs cette année-ci.
L’excès de liquidité a atteint son niveau plus bas le depuis le mois de février 2014. Selon les données de la Banque de Maurice, l’excédent de liquidité dans le système bancaire a atteint Rs 7,8 milliards au 10 juillet dernier, soit une baisse de 21% comparativement au 26 juin 2014.
En voulant construire une gigantesque zone économique spéciale à Riche-Terre, sous l’incitation chinoise, le gouvernement mauricien n'aura réussi qu'à brasser du vide. Les entreprises mauriciennes sont maintenant appelées à le combler…
Les entreprises indiennes ont investi Rs 5,6 milliards ($187 millions) dans des filiales en propriété exclusive (Wholly Owned Subsidiaries) ou des joint-ventures domiciliés à Maurice au moins de juin 2014.
Le rapport du 2ème trimestre du marché boursier d’Anglo-Mauritius Stockbrokers offre une esquisse de la machinerie économique du pays et de ses défis. Zoom sur l’excès de liquidité bancaire  et la compétition féroce dans l’hôtellerie.
Passant l’année 2013 sous revue, l’hôtel Hilton souligne les conditions compliquées de l’industrie de l’hôtellerie mauricienne. Des nouveaux hôtels qui ne jouent pas le jeu en pratiquant des bas tarifs, en passant par l’excédent des chambres par rapport à la demande. La direction de l’établissement souligne d’ailleurs que l’offre des chambres a augmenté de 38 % depuis 2000.

Economie Popular Articles

Google+