25 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kervin Victor

Kervin Victor

Une organisation de société civile kenyane poursuit actuellement le Secrétaire national au trésor, Henry Rotich, sur un « accord illégal » qu’il aurait signé avec la juridiction mauricienne, relate la presse kenyane.
Saturday, 11 October 2014 10:05

Ministre des Finances : un fauteuil pour deux

Ils se disputent le même portefeuille, le plus prestigieux. Rama Sithanen mènera le débat économique pour l’alliance PTr-MMM, et Vishnu Lutchmeenaraidoo, pour l’alliance Lepep. Deux candidats choisis pour leur palmarès et leur savoir-faire.
La Jeune Chambre Internationale Port Louis via la JCI Business Academy (JBA), a organisé, cette semaine, à l’Alliance Française, un forum débat sur le développement durable. Le thème de ce 101e Business Forum, parrainé par Swan Group, est «Rapport du développement durable dans les entreprises mauriciennes : Mythe ou réalité ? »
Rama Sithanen était l’invité de Nawaz Noorbux sur le plateau du Grand Journal, jeudi après-midi. Le ministre des Finances virtuel de l’alliance PTr-MMM en a profité pour défendre son bilan de 2005 à 2010, et a donné des indications sur les lignes directrices de la politique économique de l’alliance PTr/MMM.
Maurice a gagné deux places dans l’Economic Freedom of the World 2014, du Fraser Institute, grimpant ainsi à la 5e place, avec 8,09 pts sur 10 pts. Le pays est devancé par Hong Kong, Singapour, la Nouvelle-Zélande et la Suisse.
D’un côté du ring nous retrouvons Rama Sithanen sous les couleurs de l’alliance PTr-MMM, qui pour beaucoup a su mener à bon port l’économie mauricienne lors de la crise mondiale en 2008. De l’autre côté, Vishnu Lutchmeenaraidoo, pressenti pour occuper le portefeuille des Finances par l’alliance Lepep qui, pour beaucoup, est l’artisan du « miracle économique » des années 80.
La semaine écoulée a été témoin du passage du Sem-7, qui regroupe les sept titres réalisant la plus grosse capitalisation au Sem-10. Alors que la State Bank of Mauritius s’est restructurée pour devenir la State Bank Holdings.
Alors qu’on attend toujours la cotation de la State Insurance Company of Mauritius (SICOM) sur la Stock Exchange of Mauritius (SEM), ce groupe vient d’enregistrer des profits nets de l’ordre de plus de Rs 470 millions en 2014. Ce qui représente une baisse de 4,6% comparativement à 2013.
Sameer Sharma, observateur économique et financier, offre une analyse macro-économique et financière du pays dans la dernière édition de Conjoncture (Pluri-Conseil). Il estime ainsi que le secteur financier mauricien a du pain sur la planche pour être une plaque tournante légitime d’Afrique.
De janvier à août 2014, le pays a accueilli 44,877 visiteurs de la Chine, soit une hausse de 72,3% comparativement à la même période en 2013. L’objectif de cette année est d’atteindre le nombre de 70,000 à 80,000 touristes chinois.