21 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Kervin Victor

Kervin Victor

L’indice Semdex a clôturé à la baisse à 2,121.58 points, soit une baisse de 0,2 %. Néanmoins, ce baromètre de la Bourse de Maurice est toujours en croissance, ayant progressé de 1,2 % depuis le début de l’année. Les échanges totaux de la semaine se montent à près de Rs 335 millions
La balance commerciale a affiché un déficit de Rs 6,5 milliards pour le mois de juillet 2014. Ce qui représente une hausse de 19,7 %, comparativement à la même période en 2013.
La Banque de Maurice vient de publier son bulletin mensuel. Un document qui révèle le renversement de la tendance en ce qu’il s’agît des dépenses des visiteurs. Nous apprenons aussi que les dettes du gouvernement se rapprochent de la barre des Rs 160 milliards et que les réserves internationales ont augmenté de 25% en un an.
Sapmer, armateur réunionnais et géant du secteur seafood à Maurice vient de connaître un revers financier pour le premier semestre 2014. Ce groupe gère deux usines à Maurice.
Le centre financier mauricien semble s’est refait une santé au sein de la Grande péninsule. Après s’être fait devancer par Singapour en tant que premier pourvoyeur d’investissements directs étrangers (IDE) au cours de l’exercice fiscal Avril 2013-Mars 2014, la plateforme mauricienne vient de reprendre son fauteuil de leader. 
L’indice Semdex a clôturé la semaine boursière à la hausse, avec une progression de 0,5 %, à 2,125.64. L’indice est en croissance de 1,4 % depuis le début de l’année.
Les investissements directs de Maurice à l’étranger (excluant l’offshore) ont atteint Rs 1,65 milliard au premier semestre 2014, soit presqu’au même niveau qu’à la même période en 2013 (Rs 1,67 milliard).
Le Country Director de la Banque mondiale pour Maurice, Mark Lundell, est revenu hier sur sa visite à Maurice. Il a ainsi expliqué que la Banque mondiale préparait en collaboration avec les acteurs du secteur public et privé un Systemic Country Diagnostic (SCD) pour Maurice.
Une compagnie américaine vient d’acheter les droits d’un médicament auprès d’une société sud-africaine, incorporée au sein de la juridiction mauricienne. Le coût de cette transaction se monte à Rs 9 milliards.
Le Chief Executive Officer d’ENL Commercial, Eric Espitalier-Noël, revient sur la performance financière de sa société. Il donne son avis sur la situation économique locale.