02 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

Les échanges commerciaux de Maurice au sein des blocs africains, à savoir la SADC (Southern African Development Community) ou le COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa) ont connu une croissance à deux chiffres.
Dans son dernier rapport sur Maurice, la firme de notation Moody’s, met en garde le gouvernement sur sa stratégie adoptée pour réduire le déficit existant entre ses revenus et ses dépenses. L’agence de notation a maintenu la note  financière de Baa1 de Maurice, une note qui se traduit comme de qualité moyenne inférieure. Une note maintenue malgré les secousses du secteur financier local.
La Financial Services Commission (FSC) a décidé de mener des consultations, suite aux polémiques entourant les fonds d’investissement,  afin de mieux réglementer ce segment du secteur financier. Elle propose notamment des amendements aux ‘6th and 7th Schedule’ des Securities Regulations 2008. Ces modifications concernent deux types de fonds d’investissement, les Collective Investment Schemes (CIS) et les Closed-End Funds.
Neuf semaines, c’est le délai que s’est fixé le Special Administrator Mushtaq Osman pour vendre les entités de la BAI Co. A la fin de juillet prochain, il dit espérer tout finaliser.
Thursday, 28 May 2015 12:04

Roupie : Dépréciation continue

En quatre mois, elle a perdu près de 10 % de sa valeur face aux principales devises étrangères. La roupie continue de déprécier. C’est le constat que fait la Banque de Maurice.
La décision du conglomérat Ciel Limited de soumettre une offre pour le rachat d’Apollo Bramwell, a été bénéfique pour son titre boursier, qui progresse de plus de 7 %.
Le pays a déboursé Rs 6,3 milliards pour l’importation des produits pétroliers au premier trimestre de 2015. Cela représente une baisse de de 23,2 % par rapport à 2014. Pourquoi les prix ne baissent-ils pas à la pompe ?
La vente de Britam Ltd, Bramer Capital Brokers et Bramer Global Services, est-elle imminente ? Des entités qui sont considérées comme étant profitables, ce que reconnaît d’ailleurs le ‘Special Administrator’ de la BAI Co. (Mauritius).
La décision de transférer le portefeuille d’investissement de BAI Co. (Mauritius) de la Bramer Capital Brokers à deux autres maisons de courtage fait actuellement l’objet de commentaires dans le monde de la finance.
Malgré la hausse au niveau des arrivées touristiques (croissance de 10,6 % pour les trois premiers mois de l’année comparativement à la période correspondante de 2014), les touristes semblent faire plus attention à leurs portefeuilles.  Pour le premier trimestre de 2015, les 291 329 visiteurs ont dépensé Rs 11,8 milliards sur le territoire mauricien.
Podcasts