20 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Kervin Victor

Kervin Victor

Le Groupe Mon Loisir (GML) devrait, une fois de plus, garder sa première place dans le Top 100 des entreprises réalisant le plus gros chiffre d’affaires à Maurice. GML a enregistré un chiffre d’affaires de Rs 29 milliards pour des profits nets de Rs 1 milliard.
Avec la décision gouvernementale de libéraliser les opérations de bunkering, les opérateurs existants veulent prendre la balle au bond pour ne pas se faire distancer par la compétition à venir.
La crise économique freinerait-elle la générosité du secteur privé à l’égard des partis politiques ? Ou les entreprises ont-elles décidé de mettre fin à une pratique souvent décriée ? En tout cas, pour l’exercice financier 2013, seule une poignée d’entreprises a financé les partis politiques.
Le magazine du groupe Espitalier-Noël, Enlighten, a consacré un dossier à l’industrie touristique mauricien. Selon le groupe, il faudrait près d’un demi million de touristes de plus pour combler la surcapacité hôtelière.
2014 a démarré sous de bons auspices pour la Stock Exchange of Mauritius (SEM). Le 3 janvier dernier, soit le premier jour de trading, l’indice Semdex est passé à 2 095,69 points contre 2 091,49 points au 31 décembre 2013. Alors que le lundi 6 janvier 2014, l’indice est passé à 2 110,37 points, une différence positive de 1,2 % comparativement à la même période en 2013.
De nombreux groupes mauriciens ont déjà publié leurs rapports annuels pour l’exercice 2013. Ci-dessous, un échantillonnage des frais payés aux firmes d’audit, basé sur les rapports annuels publiés jusqu’à présent.
Wednesday, 08 January 2014 14:00

Castille Resources s’installe à Maurice

Une compagnie maltaise, Castille Resources, vient d’ouvrir une antenne à Maurice. Cette entreprise, créée par Matthew Camilleri, est notamment une agence de recrutement et de formation.
René Leclézio, président du groupe Médine, affirme que la baisse du pouvoir d’achat a eu un effet considérable sur les activités du groupe en 2013. Avec le plan de diversification enclenchée, Médine s'attend à profiter du pôle foncier et celui des loisirs pour tenter d'accroître une profitabilité jusqu'à présent famélique.
Malgré la crise, le groupe Ciel Textile a su tirer son épingle du jeu pour l’exercice financier 2013. Globalement, le chiffre d'affaires du Groupe est resté stable à Rs 8,7 milliards. Le bénéfice après impôts a également été constant à Rs 514 millions.
Après deux années de ‘full operation’, ABC Banking prend, pour la première fois, le chemin de la profitabilité. Pour l’année financière 2013, le groupe, qui a officiellement démarré ses opérations au mois de décembre 2010, enregistre des profits nets de Rs 2,2 millions.
Economie

Economie Popular Articles

Google+