25 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Friday, 25 November 2011 12:11

Il est entré dans sa chambre sans autorisation - Le fils lacère son père au cou et à la poitrine Featured

Rate this item
(4 votes)
Le père hospitalisé après des coups sur tout le corps. Le père hospitalisé après des coups sur tout le corps.
Il n’aurait jamais cru son fils capable de telles extrémités. Ritesh (prénom fictif), habitant de Cité La Cure, a été agressé au cutter par nul autre que son fils Kamlesh (prénom fictif), mercredi après-midi.
Incompréhensible. Au cœur de cette virulente altercation entre le père, âgé de 57 ans, et son fils, âgé de 23 ans : le père qui enfonce la porte de la chambre de son fils qui était en compagnie de sa petite amie. Ce dernier n’aurait pas apprécié le geste. Il se serait saisi d’un cutter posé sur un meuble de la chambre et se serait acharné sur son géniteur. Portant des blessures sur tout le corps, notamment au cou et à la poitrine, le père a été conduit d’urgence à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo où il a été admis.

La police d’Abercrombie a ouvert une enquête pour connaître les circonstances exactes de cette agression. Le fils, employé dans une papeterie, a été appréhendé le jour même. Lors de son interrogatoire, il a affirmé que son père était sous l’influence de l’alcool et qu’il n’a fait que se défendre. Le fils a été blessé au cou.

Ritesh est sans-emploi. Le jour de l’agression, son fils était à la maison et s’était enfermé dans sa chambre avec sa copine. « Mon fils avait verrouillé la porte », relate le quinquagénaire. J’ai insisté pour que mon fils m’ouvre la porte. Kamlesh ne voulait rien entendre. J’ai alors enfoncé la porte ».

Une vive altercation éclate alors entre le fils et son père qui ne s'attendait pas du tout à sa réaction violente. Dans un accès de colère, Kamlesh s'empare d’un cutter posé sur un meuble et en larde de coups le quinquagénaire. Pour se défendre, Ritesh n’a d’autre alternative que de bousculer son fils. Loin de se laisser déstabiliser, le fils inflige des coups de lame sur diverses parties du corps de sa victime : au bras gauche, au cou, sur la poitrine…

« Je me suis écroulé. Lorsque je me suis réveillé, j’étais sur un lit d’hôpital », raconte Ritesh. Ce sont les voisins, alertés par le vacarme, qui ont appelé les forces de l’ordre. La police d’Abercrombie a été mandée sur les lieux. Les agents ont découvert le père qui portait de multiples entailles. Une ambulance a été dépêchée pour le transporter à l’hôpital.

Le fils a été appréhendé dans la soirée de mercredi. Jeudi, il a comparu devant le tribunal de Port-Louis où il a été inculpé pour agression. Il s’est défendu auprès des policiers en affirmant que son père était saoul au moment de l’agression et que c’est ce dernier qui était muni d’un cutter. « Il a tenté de m’agresser sans aucune raison, cela en présence de ma petite amie. J’ai agi en légitime défense… »

Kamlesh répond d’une charge provisoire d’agression avec préméditation. Il est maintenu en cellule policière. L’enquête se poursuit.



Last modified on Sunday, 27 November 2011 17:14
Kendy Antoine

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Faits Divers

Faits Divers Popular Articles

Google+