19 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Monday, 24 September 2012 12:00

À Mahébourg – Le gaz explose, elle a les pieds brûlés Featured

Rate this item
(1 Vote)
La femme porte de sérieuses brûlures. La femme porte de sérieuses brûlures.
«Mo fine abrutie !». Rita (prénom fictif), 43 ans, n’en revient toujours pas. Elle a vu la mort de près. Vendredi, cette habitante du Sud préparait le déjeuner lorsqu’une explosion de gaz l’a surprise dans sa cuisine. Il était 9 h 45.
Une fuite dans le raccord de gaz serait la cause de l’accident. La quadragénaire, mère de deux enfants, a été transportée d’urgence à l'hôpital Jawaharlal Nehru, à de Rose-Belle.
Mais vu la gravité des blessures qu’elle a reçues aux pieds, Rita a été transférée à la Burns Unit de l’hôpital de Candos. Son état de santé est jugé stable. La police de Mahébourg enquête.

« Tout s’est passé en une fraction de seconde. J’étais seule dans la cuisine, je préparais le déjeuner avant d’aller au boulot à 11 heures», raconte-t-elle sur son lit d'hôpital. « J’avais allumé le four à gaz pour préparer un plat et je suis sortie pour effectuer d’autres tâches ménagères. Je suis retournée à la cuisine pour voir où en était la cuisson. C’est ainsi que j’ai senti une odeur de gaz». À peine s’était-elle approchée du four qu’une forte détonation se fait entendre. Le feu se propage alors dans toute la pièce. C’est la panique.

« Les flammes sont montées jusqu’au plafond…J’ai aussitôt tenté de les éteindre avec le balai que je tenais à la main. C’est ainsi que mes pieds ont été la proie des flammes ». Rita se débat alors comme elle peut pour éviter d’être brûlée sur tout le corps. « Je suis sortie en courant de la cuisine. Mes pieds avaient été gravement atteints.»

Entre-temps, sa belle-mère, qui habite le rez-de-chaussée, accourt à son secours en entendant la détonation. Les pompiers et les policiers de Mahébourg sont aussitôt alertés.
À l’arrivée des secours, le feu s’était déjà estompé. C’est une ambulance du Samu qui emmènera Rita à l'hôpital de Rose-Belle. La mère de famille se console que le feu n’ait pas causé davantage de dégâts.



Kendy Antoine

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Faits Divers

Faits Divers Popular Articles

Google+