01 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 10 January 2013 11:50

En moins de 24 heures – Deux hommes périssent noyés Featured

Rate this item
(1 Vote)
Vivian Valère (source linfo.re) et Baliram Gopal. Vivian Valère (source linfo.re) et Baliram Gopal.
Après les deux cas d’électrocution la semaine dernière, voilà deux familles qui ont été frappées par une double tragédie en moins de 24 heures. Vivian Valère, un maçon de 36 ans, et Baliram Gopal, un vigile de 45 ans, sont morts noyés.
Vivian Valère, habitant New-Grove, était en vacances à La Réunion en compagnie de sa famille. Mardi après-midi, il baignait dans un bras de rivière, à Bras-Canot, quand le drame s’est joué. La gendarmerie de Saint-Benoît a ouvert une enquête.

Vivian Valère se trouvait en vacances chez les proches de son épouse, à Bras Fusil, depuis le 24 décembre. Mardi, après le déjeuner, Vivian et des proches se sont dirigés vers le lac pour une baignade. « Le bassin se trouve non loin de notre domicile. Après le déjeuner, nous nous sommes tous rués vers le lac. Après le cyclone Dumilé, le bassin était rempli », confie Tina, la belle-soeur de Vivian Valère au Défi Quotidien.

« Nous nous sommes jetés à l’eau. Vivian jouait avec les enfants. Puis, il a voulu regagner l’autre bord. Il nous a dépassés pour ce faire. Puis, il a disparu. Il se peut qu’il ait eu un malaise, car il est asthmatique », poursuit la belle-sœur, toujours sous le choc. Selon elle, ce sont les volontaires qui ont tenté de le sortir de l’eau. Ils ont aussitôt alerté les sapeurs-pompiers qui ont repêché le corps sans vie de Vivian Valère. Ils ont vainement tenté de le réanimer. Mais le jeune homme avait déjà rendu l’âme.

« Le corps de Vivian a été transporté à l’hôpital de C.H.D. Bellepierre par les sauveteurs. Une autopsie a été ensuite pratiquée », affirme Tina. L’épouse de la victime, âgée de 38 ans, est sous le choc. C’est sous ses yeux que son mari a disparu sous les flots. Le corps de Vivian Valère sera rapatrié, cette semaine, une fois les démarches administratives complétées.

Chez la famille Valère à New Grove, les proches n’arrivent pas à croire à cette disparition tragique. « Vivian a l’habitude de se rendre chez les proches de son épouse à La Réunion. Il y était pour fêter le Nouvel An. Nous n’aurions jamais pensé que le malheur nous frapperait de la sorte », lance Sébastien, 29 ans, un cousin de Vivian. Selon les proches, Vivian savait nager mais souffrait de problèmes respiratoires.

Sortie fatale
À Tamarin, toujours mardi après-midi, c’est une sortie en famille qui a tourné au drame. Baliram Gopal s’est noyé alors qu’il nageait dans la baie. Ce vigile s’est retrouvé en difficulté avant de disparaître sous les flots.
« En ce jour fatidique, Baliram était parti à la mer avec ses trois enfants. Ils nageaient quand soudain Baliram s’est retrouvé en difficulté. Il n’a pu remonter à la surface », relate Jeeten, 42 ans, le cousin de la victime. En ne voyant pas leur père, les enfants de la victime se sont précipités pour chercher du secours.

Le corps du vigile a été repêché par les éléments de la garde-côte de Rivière-Noire avant d’être transporté à la morgue de l’hôpital Victoria, Candos. L’autopsie pratiquée par les Drs Gungadin et Baichoo, médecins de la police, ont attribué le décès de Baliram Gopal à une asphyxie due à la noyade.

Les proches de Baliram Gopal sont complètement anéantis par cette disparition tragique. « Baliram était un bon vivant. Il était le gagne-pain de sa famille. Il bossait dur pour assurer un bel avenir à ses trois enfants. Il était très heureux à l’occasion de l’anniversaire son aîné qui a soufflé ses 18 bougies. Il va nous manquer terriblement », poursuit Jeeten, chauffeur de taxi.



Last modified on Thursday, 10 January 2013 15:47
Preity Ramessur

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+