15 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Wednesday, 16 January 2013 11:00

Funérailles des victimes de Bras d'Eau – Entre tristesse et consternation Featured

Rate this item
(5 votes)
Le village de Roches-Noires est sous le choc. Il pleure trois des siens : Aman Arrah, 19 ans, Nitin Chetak, 33 ans et Nitish Hurry 22 ans, tous habitants de New Road. Ils sont morts, lundi soir, dans un violent accident de la route à Bras d'Eau. C'est dans une vive émotion, entre tristesse et consternation, que les funérailles des victimes ont eu lieu mardi après-midi.
La famille Arrah, encore tout accablée par la mort du père d'Aman, emporté par la maladie l'an passé,  pleure la disparition de la plus jeune victime. Radha, la mère, une femme au foyer âgée d'une trentaine d'années, est inconsolable. Écrasée par la douleur, elle s'est murée dans le silence.

C'est Kamla, 63 ans, la grand-mère d'Aman qui se confie. «Depuis la mort so papa, mo tifi et Aman vine reste cotte moi. C'était un bon garçon. Il avait pris conscience qu'il devait aider sa mère. Lundi, il a quitté la maison vers 15 h 30 pour rejoindre ses camarades», relate-t-elle les larmes aux yeux. «Nous ignorons qu'il était parti pour une virée à la mer avec eux. Plus tard, nous avons appris la tragique nouvelle...»

Un peu plus loin, chez les Chetak, le rassemblement familial, en ce jour de Sankranti, a pris la tournure d'une veillée mortuaire. Shiv Kumar Chetak, 62 ans, le père de Nitin dit Garçon, dit vivre un cauchemar. «Première fois, nou vive ene tragédie pareille», lâche-t-il. La jeune victime était maçon. «Nitin était avec nous pour célébrer le Sankranti. Puis, il est parti rejoindre ses amis. Ils avaient l'habitude de discuter au coin de la rue. Je ne savais pas qu'ils allaient à la plage», confie le sexagénaire.

Dans la soirée, le retraité reçoit un appel. «Mone gagne ene appel. Bane la dire moi ki mo garçon fine fer accident". Sans perdre de temps, Shiv Kumar se rue, avec quelques proches, à l'hôpital de Flacq. Il croyait alors à un accident sans gravité et que son petit s'en sortirait avec des bleus. La réalité fut tout autre.
A l'hôpital, la nouvelle tombe, brutale : Nitin n'a pas survécu. «Tout mon monde s'est écroulé», lâche le père.
Au domicile de Tabar Nitish Kumar Hurry, les proches pleurent le décès de ce peintre de 22 ans. Ils n'arrivent pas à admettre ce départ tragique.

L'alcotest sur l'un des survivants positif – Qui conduisait le 2X4 ?
Il y a anguille sous roche sur les circonstances de l'accident survenu à Bras d'Eau, lundi soir, et qui a fait trois morts : Aman Arrah, Nitish Kumar Hurry, Nitin Chetak. D'abord aucun des survivants n'a voulu révéler le nom du conducteur du 2X4. Jusqu'à ce qu'un témoin ne donne le nom d'un dénommé Joomuck, mardi soir. La police l'interrogera ce mercredi.

En effet, les premières difficultés et doutes de la police ont surgi dans la nuit fatidique. La plupart des survivants ont refusé de se soumettre à un alcotest.

Toutefois, le test d'alcoolémie pratiqué sur Hanish Rajsing Fokeera, 21 ans, s'est révélé positif. Il est le seul à avoir quitté l'hôpital de Flacq, lundi soir. La police l'a convoqué pour le lendemain, mais il ne s'est pas manifesté au poste. Son frère Harrish Rajsing Fokeera, 28 ans, et ses amis Sandeep Kistoo, 22 ans et Ajay Domah demeurent hospitalisés. Leur état s'améliore au fil des heures.

«Si l'on devait se fier aux déclarations des quatre rescapés, le véhicule roulait sans chauffeur», lance en boutade l'un des enquêteurs. «Tous affirmaient qu'ils étaient dans le caisson, et que leurs amis ont dû les aider à prendre place à bord, car ils étaient saouls», ajoute notre source. « Aucun des survivants ne voulait décliner l'identité du chauffeur.»

Mardi, la police est informée qu'une camionnette faisait la course avec le 2x4 des victimes.

Les enquêteurs ont longuement interrogé le chauffeur de la camionnette, un dénommé Bisram, mardi soir. Il leur a révélé que c'est un dénommé Joomuck qui était au volant du 2x4.

Ce dernier, indique-t-on, compte se présenter au poste ce mercredi, accompagné de son avocat. Il risque d'être inculpé provisoirement d'homicide involontaire.

Les investigations sont menées par le chef inspecteur Sam Bansoodeb. L'autopsie pratiquée par les Dr Sudesh Kumar Gungadin et Maxwell Monvoisin sur les trois victimes a attribué leur décès à un «shock due to multiple injuries ».

Voir la vidéo: Funérailles émouvantes des trois jeunes tués dans un accident à Bras-d’Eau




Last modified on Wednesday, 16 January 2013 14:42
Preity Ramessur

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+