01 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Friday, 01 February 2013 10:47

Pour une histoire de chien – Un quinquagénaire poignardé au cou Featured

Rate this item
(1 Vote)
Yoven (prénom fictif), âgé de 59 ans, a passé un mauvais quart d'heure entre les mains de son voisin. Ce dernier l’aurait agressé à l'aide d'un couteau, jeudi après-midi. La victime a porté plainte au poste de police de Souillac.
Selon la version que le quinquagénaire a donnée, il marchait le long de la rue Veeren, à Surinam, près d'un supermarché quand il devait être accosté par son voisin. Celui-ci l’aurait agressé brusquement au cou et à la main gauche à l’aide d’un couteau, avant de prendre la fuite. La victime a été transportée d'urgence à l'hôpital Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, par un volontaire. Elle a été hospitalisée et son état de santé inspire de vives inquiétudes.

Sollicité pour une réaction, Yoven ne pouvait s’exprimer clairement, souffrant de douleurs atroces. Son épouse, âgée de 55 ans, reste sous le choc. Elle n'arrive toujours pas à comprendre les motifs de cette agression. « J’étais à Curepipe pour assister aux funérailles de ma tante. Mon époux devait me joindre. Ne le voyant pas venir, je l'ai appelé. À ma grande surprise, il m'a relaté que le voisin l'avait blessé au cou. C'est la première fois que mon époux est mêlé à une rixe », déplore-t-elle.

L'épouse relate, qu’il y a un mois, son époux a eu des démêlés avec ledit voisin à propos d’un terrain. « Mon mari a construit une clôture en tôles pour empêcher les chiens de pénétrer dans notre cour. Notre voisin n’a pas apprécié. Bien qu’il ait détruit la clôture, mon mari n’a pas réagi. Je soupçonne que le voisin a voulu se venger de mon époux », explique-t-elle. Le voisin agresseur est activement recherché par la police de Souillac.



Ellvina Nallan

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus
Faits Divers

Faits Divers Popular Articles

Google+