02 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Friday, 15 February 2013 09:00

Après l'avoir violée – Il force sa victime à prendre un bain Featured

Rate this item
(1 Vote)
Le couple a été surpris chez lui. Le couple a été surpris chez lui.
Trois hommes et une femme, portant cagoule, ont fait irruption chez un couple, habitant un village de l'Ouest, mercredi soir. Lors du cambriolage, l'un des malfaiteurs a agressé sexuellement l'épouse, une Sud-Africaine de 28 ans.
Audrey (prénom fictif), 28 ans, en est toujours traumatisée. Les images de l'agression dont elle a été victime repassent en boucle dans sa tête.

La jeune femme a été violée par l'un des cambrioleurs qui sont entrés dans sa maison, en présence de son époux. Ce directeur de restaurant de 39 ans n'a pu secourir son épouse, car les autres malfaiteurs avaient pris soin de l'immobiliser.

Il était 23 heures environ. Audrey et son époux visionnaient un film dans le salon, quand l'époux constate la présence d'un intrus dans la cour. Il ouvre la porte pour s'enquérir de la présence de l'individu et lui demander de déguerpir. Hélas, le directeur de compagnie était loin de s'imaginer que des cambrioleurs guettaient le moment propice pour passer à l'action.

À sa grande surprise, quatre individus, dont une femme, munis de cagoule, surgissent de l'obscurité et le maîtrisent. Sa femme Audrey n'aura pas le temps de réagir.

Les cambrioleurs ligoteront les mains et les pieds du couple, avant de faire main basse sur un ordinateur portable, un projecteur, deux téléphones portables, quatre bouteilles de vin, des cartes mémoires, trois cartes bancaires et d'autres effets personnels. Sous la menace, les voleurs exigeront du couple qu'il révèle le mot de passe de leur carte bancaire. Les victimes, craignant pour leur sécurité, se plient à leurs exigences.
Entre-temps, un des quatre malfaiteurs conduit Audrey dans une chambre où il l'agresse sexuellement.

Le directeur du restaurant, impuissant, immobilisé dans le couloir, n'a rien pu faire pour secourir son épouse.

Après l'agression, la femme qui accompagnait les voleurs conduit Audrey dans la salle de bains, afin qu'elle prenne une douche et efface ainsi toutes traces de l'agression sexuelle. Puis, les bandits ligoteront de nouveau la Sud-Africaine avant de prendre la fuite à bord de la Kia Picanto du couple.

Audrey parviendra à se défaire de ses liens et a libéré son époux. La victime alerte aussitôt la police de la région. Arrivés sur les lieux, les policiers constateront que la maison du couple avait été mise sens dessus dessous. Les experts de la Scene of Crime Office (SoCo) ont été également mandés et les vêtements d'Audrey ont été envoyés au Forensic Science Laboratory (FSL) aux fins d'analyses.

Audrey a été examinée par un médecin de la police, jeudi matin. La victime portait également des blessures aux pieds.

Lors d'une patrouille effectuée aux petites heures jeudi, la police a aperçu la Kia Picanto du couple, abandonnée près du bureau de poste de Rivière-Noire. Après l'avoir inspectée, les policiers l'ont remise au couple.

La police recherche activement les quatre malfrats. L'enquête est menée par la CID de Rivière-Noire dirigée par l'ASP Daniel Monvoisin, avec la collaboration de la Field Intelligence Unit (FIU).



Last modified on Friday, 15 February 2013 19:17
Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+