31 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 09 January 2012 12:00

Un musicien meurt durant sa détention – À sa mère avant de mourir : « J’ai été victime de sorcellerie » Featured

Rate this item
(2 votes)
Laval Simon Ricco Laval Simon Ricco
Micheline Ricco, 69 ans est une mère inconsolable. Son fils Laval Simon Ricco, 48 ans, est mort en cellule policière. Cet habitant de Pointe-aux-Piments s’était retrouvé derrière les barreaux pour trafic de drogue une semaine plus tôt. Mais il déclarait avoir été victime de sorcellerie.
Simon Ricco était un musicien d’exception. « Mon fils a été à l’école jusqu’à la sixième, ensuite il a fait des petits boulots », dit sa mère Micheline. Après avoir travaillé dans une quincaillerie à Triolet, il se consacre à la musique. Il fait ses premières armes au sein de la chorale de l’église qu’il fréquente.

Sa carrière musicale décolle lorsqu’il intègre un groupe de la région qui cumule les concerts. Commence alors une belle aventure pour ce guitariste talentueux. Il côtoie les grosses pointures de la musique mauricienne : Katty Martin et José Pitchen, entre autres. Il se met aussi à l’écriture et projetait de lancer son propre album.

Mais le sort en a décidé autrement. Deux mois avant sa mort, le musicien tombe malade. « Dimoune fer moi méchanceté, ine fer sorcellerie avec moi » aurait-il dit à sa mère. À plusieurs reprises ses proches l’ont conduit à l'hôpital, cependant les médecins n’auraient rien décelé.

Arrestation
Le jeudi 22 décembre dernier, une équipe de l’Adsu a fait une perquisition à son domicile à Grande-Pointe-aux-Piments. Lors de la fouille, les limiers découvrent de l'héroïne. Simon Ricco est arrêté. Après sa comparution en Cour de Pamplemousses, il est reconduit en cellule policière.

Détenu à Piton, son état de santé s’est détérioré. Dans un premier temps, les policiers l’ont conduit au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital, Pamplemousses. Mais il devait demander à être reconduit en cellule contre l’avis du personnel soignant. Son état de santé allant de mal en pis, il a été hospitalisé à nouveau.

« Jeudi, je suis allé le voir à l'hôpital. Il ne pouvait ni manger, ni boire. Le docteur lui aurait dit qu’il avait un abcès et qu’il fallait qu’il se fasse opérer. Avant de partir, il m’a demandé d’apporter quelque chose à manger lors de ma prochaine visite. Il pensait qu’il allait se rétablir », raconte sa mère.

Vendredi matin alors que la sexagénaire est allée lui rendre visite, elle a appris la triste nouvelle. « Dès que je suis arrivée à l'hôpital, on m’a dit que mon fils avait rendu l’âme ».  Son neveu Kinsley est triste de ne plus pouvoir bénéficier de ses conseils en tant que musicien. « C’est lui qui m’a initié à musique. Il m’a tout appris », fait-il ressortir.



Last modified on Monday, 09 January 2012 12:28
Kendy Antoine

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+