28 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 30 January 2012 12:08

À Pointe-aux-Sables – Une guérisseuse surprise en pleine séance de sorcellerie Featured

Rate this item
(5 votes)
Cette SDF a été prise la main dans le sac. Cette SDF a été prise la main dans le sac.
Du safran, du camphre, des oignons, de l’encens chrétien et des bâtonnets de santal... Voilà ce qu’il lui fallait pour accomplir ses rites. Rosemary A., 48 ans, sans domicile fixe (SDF), se retrouve derrière les verrous. Elle avait élu domicile, sur la plage publique de Tilac, à Pointe-aux-Sables, mercredi 18 janvier . Elle a été surprise en pleine séance de ‘sorcellerie’. C’est à la suite d’une dénonciation que la police de la région a rappliqué sur place. Toute la panoplie de la parfaite sorcière a été saisie.
La quadragénaire était en compagnie d’un couple. Lors de son interrogatoire, elle a invoqué son droit au silence. Le lendemain, elle a comparu devant le tribunal de Bambous. La police a objecté à sa remise en liberté.

Dans la région, Rosemary est connue comme une « personne possédant le don pour chasser les mauvais esprits et autres mauvais sorts ». Un couple de Camp Levieux s’est laissé séduire par les pouvoirs de cette guérisseuse. Interrogé, le couple a expliqué aux policiers qu’il était venu consulter la dame pour ‘certains problèmes personnels’. La jeune femme serait devenue dépressive depuis la perte de son nourrisson, âgé de 15 jours.

Le couple avait rencontré la dame qui récitait des prières sur la plage. Mari et femme se sont approchés. Ils ont exposé leur souci à la dame. Celle-ci leur a demandé d'apporter un poulet, du safran, du camphre, des oignons, de l’encens chrétien et des bâtonnets de santal, plus une somme de Rs 700 pour sa peine. Le poulet devait être offert en sacrifice, non loin d’un lieu de culte, lorsque la police a débarqué.



Kendy Antoine

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+