24 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 31 January 2012 12:01

Samedi à Albion – Mirella Couronne sauvée des flammes

Rate this item
(0 votes)
Il a fallu une demie heure aux pompiers  pour circonscrire le feu. Il a fallu une demie heure aux pompiers pour circonscrire le feu.
Elle a eu plus de peur que de mal. L’épouse de l’ex-directeur de la branche locale d’Amnesty International, Mirella Couronne, la cinquantaine, s’est retrouvée piégée par les flammes à l’étage de sa maison, à morcellement de Chazal, Albion. L’incendie a éclaté vers 7 h 30, samedi.
La quinquagénaire, qui souffre d’un handicap, doit son salut à la prompte intervention et au courage d’une équipe de policiers d’Albion, en patrouille à ce moment-là. Le sergent Emamdee et le constable Tauckoor apercevant une épaisse fumée se sont dirigés vers la maison qui était la proie des flammes.

Lindley Couronne leur a expliqué que son épouse, qui souffre d’un handicap, se trouvait au premier étage. Il a tenté de braver les flammes pour la sauver mais en vain.

Le sergent Emamdee et le constable Tauckoor, bravant le danger, s’élancent aussitôt dans la pièce pour en extraire Mirella Couronne. Les pompiers et une ambulance du Samu ont été mandés sur les lieux et l’incendie a été maîtrisé une trentaine de minutes après. Mirella Couronne, entre-temps, est trans­portée d’urgence à l’hôpital Victoria, Candos. Elle est rentrée chez elle après avoir reçu des soins. Encore sous le choc, elle se remet lentement de cette horrible expérience.

De son côté, Lindley Couronne a tenu à remercier la police d’Albion pour sa prompte intervention par l’entremise d’une correspondance. Il souligne la bravoure et la rapidité d’action du sergent Emamdee et du constable Tauckoor qui ont été cruciales dans le sauvetage de son épouse.

Lovina Sophie

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles