21 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Thursday, 09 February 2012 12:00

Vol de lingots d’or et d’argent – Meetoo innocente Chamilall et Aslam

Rate this item
(0 votes)
Prabhujee Meetoo, Hans Chamilall et Aslam Khodabacus. Prabhujee Meetoo, Hans Chamilall et Aslam Khodabacus.
Heureux dénouement pour Hans Chamilall et Aslam Khodabacus. Les deux victimes étaient devenues des suspects dans le sillage du vol des lingots d’or et d’argent d’une valeur de Rs 38 millions. L’accusation provisoire de « larceny », qui pesait contre eux, a été rayée par le tribunal de Pamplemousses, mercredi.
Ces deux employés de la Société Mauricienne de Saphir ont été exonérés de tout blâme. Dans une déclaration au Défi Quotidien, Me Sailesh Seebaruth, qui défend les intérêts d’Aslam Khodabacus, a tenu à remercier la police criminelle (CID) de la Southern Division. Ce dénouement intervient après l’arrestation de Prabhujee Meetoo et de sa bande. En passant aux aveux, ils ont innocenté le chauffeur Hans Chamilall et son assistant Aslam Khodabacus.

Le jeudi 26 janvier, alors que ces derniers se dirigeaient vers la Société Mauricienne de Saphir, à Goodlands, en provenance de l’aéroport, leur 2x4 est braqué. Cela, après que les occupants d’un autre 2x4 aient fait feu sur un des pneus. Les malfrats font alors main basse sur des lingots d’or et d’argent d’une valeur marchande de Rs 38 millions.
Les deux victimes sont interrogées et arrêtées par la CID de Terre-Rouge à cause des contradictions relevées dans leurs témoignages. Toutefois, sur la base d’informations précises, tous les lingots d’or et d’argent ont été retrouvés sous un pont à Mare-d’Albert. Par la suite, c’est la CID de la Southern Division qui a pu élucider cette affaire avec l’arrestation de Prabhujee Meetoo et de sa bande.




Last modified on Friday, 10 February 2012 10:44
Le Défi Quotidien

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Faits Divers Popular Articles

Google+