28 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Veenoo Naiko, une veuve de 38 ans, a été retrouvée morte chez elle à Route Bassin, Quatre-Bornes, ce samedi 18 février. Sa tête était plongée dans un bac d’eau et elle avait une corde autour du cou. 

La police soupçonne un « foul play » dans cette affaire. Elle est à la recherche du concubin de la victime, un chauffeur de taxi de La Louise. 

Mère de deux garçons, Veenoo Naiko travaillait dans une pharmacie à Quatre-Bornes. Il y a six ans, son époux a été assassiné. Son cadavre a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria aux fins d’autopsie.

« Rien ne laissait présager qu’elle allait connaître un sort aussi tragique. Je l’ai rencontrée pour la dernière fois jeudi. Elle se portait bien »,  a confié son frère Kiran sur les ondes de Radio Plus. 

Published in Live News

« Il faut vite mettre the right person in the right place pour sauver Air Mauritius », affirme Paul Bérenger, qui intervenait lors d’un point de presse ce samedi 18 février. Pour le leader du MMM, le sauveur de la compagnie d’aviation national n’est nul autre que Megh Pillay tout en insistant que Navin Ramgoolam est « personnellement responsable » du crash d’Air Mauritius. « La faillite d’Air Mauritius est tout un symbole. Si la compagnie est arrivée au point où elle est, c’est par la faute de Navin Ramgoolam. Il est personnellement responsable du crash de la compagnie de part sa façon de traiter Air Mauritius depuis 2005 », martèle Paul Bérenger. Pourtant, insiste-t-il, le MMM avait maintes fois tirée la sonnette d’alarme que la situation allait « mal finir » à Air Mauritius. Il décrie notamment les « milliards de roupies perdues sur le hedging », la nomination d’un Chief Executive intérimaire « qui n’a aucune autorité » et d’un président « bon vivant qui ne connaît rien à l’aviation ». « Air Mauritius a été le jouet de Navin Ramgoolam. Par sa faute, la compagnie devra peut-être se tourner en catastrophe vers un partenaire stratégique. Si tel est le cas, il faudrait faire attention à la façon dont on va procéder », soutient-il. 

 

Le leader du MMM est catégorique. « Il faut tout faire pour sauver Air Mauritius et l’empêcher de se tourner vers un partenaire stratégique. La situation est tellement urgente que le retour de Megh Pillay à Air Mauritius pourra aider à sauver la compagnie quoi qu’il est probablement déjà trop tard », avance-t-il. Il estime qu’il faut également revoir le conseil d’administration de la compagnie sans quoi ce sera le « crash complet ».   

Sur le plan politique, Paul Bérenger annonce que les membres du comité central du MMM voteront par bulletin secret d’ici à deux semaines pour faire savoir s’ils sont pour ou contre le principe d’une alliance électorale de 2000. « C’est le remake tel que nous l’avons discuté avec des changements dans les détails », indique-t-il. 

S’agissant de la délimitation des wards, le leader du MMM a signifié son intention d’étudier le document que lui a remis Pravind Jugnauth à ce sujet. « Le ministre Hervé Aimée et le gouvernement ont comploté en catimini pour tripoter la délimitation des wards. Il y a bel et bien eu gerrymandering et viol de la démocratie. Toutefois, au niveau du MMM, nous avons décidé de ne pas contester la délimitation des wards pour ne pas donner un prétexte à Navin Ramgoolam afin qu’il retarde les élections municipales », explique-t-il. Et de poursuivre : « Le  MSM a décidé d’aller de l’avant, c’est son droit. Si sir Anerood Jugnauth décide de revoir la délimitation des wards, nous souhaitons qu’il fasse cet exercice au plus vite. Le président de la République will go by the letter of the law. Je respecte ses prérogatives, mais je souhaite que les élections municipales aient lieu le plus tôt possible », avance-t-il. 

Le ministre Aimée, martèle Paul Bérenger, dans la même foulée, se prend pour un « expert constitutionnel» et se permet même de « donner des leçons » au président de la République. 

Autre point évoqué : le traité Inde/Maurice. « Navin Ramgoolam donne l’impression que tout va dans la bonne direction alors que deux jours après son retour de l’Inde, le directeur du Central Bureau Investigation en Inde a qualifié Maurice de « tax haven ». « C’est une déclaration fracassante ! Et dire que nous n’avons même pas d’ambassadeur en Inde pour nous défendre. Le gouvernement et Navin Ramgoolam ne réalisent pas la gravité de la situation. Ils doivent cesser de badiner sur des questions fondamentales telles que le traité Inde/Maurice ou encore Air Mauritius », a-t-il conclut.

Published in Live News

Le directeur de Rose-Hill Transport Ltd n’est plus. Sanjiv Goburdhun a succombé à une crise cardiaque hier vendredi 17 février. Il avait 47 ans.

Sanjiv Goburdhun, qui était également membre du conseil d’administration de Viva Voce et de la Mauritius Commercial Bank, est connu pour les innovations qu’il a apportées au sein de Rose-Hill Transport Ltd, notamment la mise en service des autobus climatisées et l’accès au wi-fi dans les autobus. Ses funérailles auront lieu demain dimanche 19 février.

Published in Live News
Le PM est catégorique, il ne transigera pas envers ceux qui s’en prennent aux pèlerins. Il intervenait à Grand-Bassin, vendredi soir.
Published in Actualités
Le Président ne peut changer les délimitations des arrondissements des villes à sa guise, affirme le ministre Hervé Aimée. Un point contesté par l’Opposition.
Published in Actualités
Saturday, 18 February 2012 12:00

Dog Control Bill – Prêt d’ici mars 

Les agressions par des chiens ont récemment défrayé la chronique. Pour structurer ces malencontreux incidents et pour permettre aux propriétaires d’exercer un meilleur contrôle sur leurs chiens, un projet de loi, le « Dog Control Bill » est en préparation au niveau du ministère de l’Agro-industrie.
Published in Actualités
RS 10 M. C’est ce que réclame Mireille Martin à son ancien allié, Showkutally Soodhun. La ministre de l’Égalité des Genres, du Développement de l’Enfant et du Bien-être de la Famille accuse le président du MSM d’avoir nui à sa réputation en affirmant publiquement que « le Premier ministre Navin Ramgoolam l’avait achetée pour Rs 33 M ».
Published in Actualités
Une vague de recrutements est en vue. Les collectivités locales, des ministères et des corps paraétatiques ont lancé des appels de candidatures pour des emplois manuels. Elle est considérée comme un signe annonciateur des élections municipales.
Published in Actualités
Mieux que la loterie... Tripler votre richesse ! Des entrepreneurs se sont laissés tenter par ce jeu. Au final, ils ont découvert qu’ils avaient affaire à un arnaqueur venu du continent africain.
Published in Faits Divers
Il ne s’est pas encore remis du décès de son ex-épouse, Rebecca Sauzier, morte dans un accident de la route. Voilà maintenant qu’un individu accuse Fabien Desvaux de Marigny, sur son ‘mur’ facebook d’être à l’origine de sa mort.
Published in Faits Divers
Page 1 of 6

Faits Divers Popular Articles

Google+