30 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Lovina Sophie

Lovina Sophie

L’ordre règne dans le Sud-Est. Grosse mobilisation de la police dans la région de Mahébourg, lundi matin. Depuis 4 heures, une soixantaine de policiers – issus des diverses unités de police – étaient sur le pied de guerre pour une opération d’envergure. Objectif : « nettoyer » les villages de la région.
Une histoire rocambolesque. Marie Sharon propo­sait ses services ... de charme à un homme, à Quatre-Bornes. Mais prise en flagrant délit par des policiers en patrouille, elle a été embarquée. Récit...
Cet élément de la Special Mobile Force (SMF), âgé de 22 ans et domicilié à Rivière-du-Rempart, est en détention policière. Il est soupçonné d’avoir volé le portable d’un de ses collègues, le 3 mars dernier. Le pot aux roses a été découvert mardi.
Elle n’a que 15 ans… Mais son jeune âge ne l’a pas empêchée de mentir. Samantha a eu l’idée de prétendre être âgée de 18 ans.  La jeune fille a rencontré un adolescent de 17 ans sur la plage d’Albion. Elle l’a suivi dans un bungalow samedi pour donner libre cours à ses pulsions. 
Alors qu’elle attendait que ses leçons particulières commencent dans l’enceinte de son école, jeudi matin, Tania, âgée de 10 ans, aurait été traînée de force dans le bureau du maître d’école par un planton.
Le business lucratif de la chair n’est pas près de s’arrêter. Ce n’est un secret pour personne que les ouvrières troquent leurs uniformes contre maquillages et tenues sexy la nuit tombée.
Karine (prénom fictif), 21 ans, domiciliée à Pailles, est encore sous le choc. Elle a vécu un véritable traumatisme, samedi dernier. La jeune femme, qui exerce le métier de danseuse, a été tabassée par son ex-concubin, un habitant des basses Plaines-Wilhems, âgé de 25 ans.
Il refait parler de lui. À 53 ans, ce consultant et responsable de la boîte de communication Imagine est soupçonné d’avoir agressé un policier de la Traffic Branch Central Division, jeudi. Entre Jean-Marie Richard, qui parle de complot, et la force policière, ce n’est pas le grand amour. Une situation qui va de mal en pis.
Entre Jean-Marie Richard et la force policière, le courant semble passer de mal en pis. A Grand-Baie en septembre 2009, il était au cœur d’une polémique pour allégation d’agression sur le chef inspecteur Musafeer. Il avait accusé des flics de l’avoir agressé. Mais voilà que jeudi, Jean-Marie Richard s’est retrouvé derrière les barreaux pour agression sur un officier de police.
Le père s’est laissé embobiner par les belles paroles de ce faux officier du bureau du Premier ministre qui lui a promis un poste d’hôtesse de l’air pour sa fille. En contrepartie, il lui a remis Rs 100 000, en sus de Rs 180 000 pour l'acquisition d’un van. Las d’attendre, le quinquagénaire a porté plainte.

Faits Divers Popular Articles

Google+