05 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Le syndicaliste revient sur la volonté du gouvernement de choisir certains CEO suite à un appel à candidatures. Selon Jack Bizlall, il serait préférable que ce soit quelqu’un qui ait fait carrière au sein de ces institutions qui soit nommé à ces postes.
Le Public Service Bill sera bientôt introduit au Parlement. L’objectif de ce projet de loi est d’établir un service public apolitique, efficace, efficient, performant et qui soit au service du gouvernement et de la population. Ancien Senior Chief Executive du ministère de la Fonction publique, Krish Ponnusamy parle, lui, d’un grand pas de franchi. Mais, il soutient que les choses ne vont pas changer du jour au lendemain.
À un moment où le gouvernement procède à une série de nominations, comment faire pour éviter les conflits d’intérêts ? Comment assainir la situation lorsqu’on sait qu’à Maurice, tout le monde connaît tout le monde ? Les sujets ont été traités lors de “ Le Duel ” de jeudi matin, par Nadarajen Pillay. Ses invités étaient Me Maneesh Gobin et Jack Bizlall.
À chaque changement de gouvernement, des nominés politiques d’un ancien régime sont, souvent, évincés pour faire de la place aux nouveaux. Est-il nécessaire de donner un poste aux partisans ou agents politiques au sein du gouvernement ou des corps paraétatiques ? Les invités du Duel de mercredi, arbitré par Eshan Dinally, étaient l’ancien ministre Dharam Gokhool et le syndicaliste Rashid Imrith.
S’il estime que la roupie est plus élevée que sa vraie valeur, Swadicq Nuthay, économiste et Chief Executive chez AfrAsia Capital Management, est d’avis, toutefois, que la dépréciation délibérée de la monnaie locale est loin d’être une solution.
Journaliste de carrière et ancien membre du Media Trust, Henri Marimootoo se réjouit de l’initiative du gouvernement de réactiver cette institution. Ce dernier livre sa vision sur ce nouveau Media Trust et fait une analyse critique de la presse et des journalistes.
Les motocyclistes devront passer un examen. Il ne sera plus question de rouler pendant plus d’une année avec une ‘learner’s licence’. C’est ce qu’a indiqué le ministre des Infrastructures publiques et du Transport, Nando Bodha, samedi dernier. Lors de « Le Duel » de mardi matin, Jean-Luc émile recevait le fondateur de Bike lovers Mauritius, Sajiv Mewassing, et Alain Jeannot, responsable de l’association Prévention Routière Avant tout.
Jayen Chellum, secrétaire de l’Association des Consommateurs de l’île Maurice (ACIM), regrette la décision du gouvernement de ne pas baisser le prix du carburant. Il réclame aussi une commission d’enquête sur l’affaire Betamax.
Membre du Bureau politique du MMM, Steven Obeegadoo revient sur la défaite des mauves aux dernières élections. Ce dernier prône une « remise en question urgente » du parti qui renouvellera ses instances le mois prochain.
Quelles sont les réelles perspectives d'investissements en Afrique subsaharienne et existent-ils des obstacles à de tels projets ? Directeur financier au département Parlement de la South Africa Development Community (SADC), Raj Khooblall, expert-comptable basé à Windhoek, en Namibie, fait ressortir que l'Afrique subsaharienne offre des possibilités d'investissements et d'emplois aux Mauriciens. 
Pour Me Rama Valayden, il est bon qu’on enquête sur les affaires sombres qui ont eu lieu sous l’ancien régime, mais sans que cela prenne l’allure d’une vendetta politique. L’ancien Attorney General plaide, aussi, pour l’élimination du « provisional information » C’était dans l’émission « Au cœur de l’info », animée par Nawaz Noorbux et Jugdish Joypaul.
Lindley Couronne, directeur de Dis-Moi a rencontré le sergent Jaylall Boojhawon au siège du secrétariat national de la Commission nationale des droits humains, à Rose-Hill pour discuter des événements politiques récents, de la police et des droits humains. Selon lui, une réforme totale de la force policière s’impose pour lui rendre ses lettres de noblesse.
Page 3 of 107