19 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Pravind Jugnauth a été nommé leader de l’Opposition, après la démission de Paul Bérenger. Certains observateurs politiques sont d’avis que le leader du MSM assumera ses fonctions uniquement sur papier en l’absence de séances parlementaires, alors que d’autres estiment qu’il peut jouer son rôle pleinement, en attendant une reprise des travaux à l’Assemblée nationale. Pour en discuter, Ruquyya Kurreembokus recevait l’observateur Ram Seegobin, et le député du MSM Prithviraj Roopun, lors du « Duel » de mardi matin.
Tuesday, 16 September 2014 12:03

Le Dr David J. Wilkinson : « L’anesthésie se réinvente » Featured

Written by
Le Dr David J. Wilkinson, président de 'The World Federation of Societies of Anesthesiologists', était récemment à Maurice à l’occasion de la 3e édition de l’International Cardiovascular Meeting. Il a élaboré sur la pratique de son métier et exprimé son étonnement du niveau des soins offerts. Il a aussi parlé de l’évolution de l’anesthésie.
Tuesday, 16 September 2014 12:00

Débat : Jouit-on vraiment d’une vraie démocratie ? Featured

Written by
Le 15 septembre marque la journée internationale de la démocratie.  Une occasion pour  la journaliste Ruquyya Korimboccus de faire un état des lieux de la démocratie  à  Maurice. Deux voix se sont opposées. Celle de Dan Bundhoo, de Democracy Watch, qui  regrette l’absence d’une démocratie participative, et le ministre de la Technologie Informatique et des Communications, Tassarajen Pillay Chedumbrum, qui pense que la démocratie est bien vivante dans le pays.
Le Chief Executive Officer d’ENL Commercial, Eric Espitalier-Noël, revient sur la performance financière de sa société. Il donne son avis sur la situation économique locale.
Friday, 12 September 2014 12:00

Carte d’identité biométrique : Et après ? Featured

Written by
Le flou perdure autour de la nouvelle carte d’identité  nationale. Les Mauriciens se posent de multiples questions. « Le Duel » sur les ondes de Radio Plus, jeudi matin, opposait  le Dr Maharajah Madhewoo, qui conteste la carte biométrique et Rao Rama, directeur du projet.
Thursday, 11 September 2014 12:04

Haymant Ramgobin : « On a des idées fausses sur le suicide » Featured

Written by
Le directeur de Life Plus, anciennement Suicide Prevention Unit, qui œuvre sous l’égide du ministère de la Sécurité sociale, Haymant Ramgobin, tire la sonnette d’alarme sur le suicide à Maurice.
Un Président et un vice-Président de la IIe République, élus au suffrage universel pour sept ans. Une idée émise par Navin Ramgoolam en conférence de presse samedi dernier. Actuellement, nous évoluons dans un système de quinquennat, c’est-à-dire le chef d’État et son adjoint ont un mandat de cinq ans. Passé à un mandat présidentiel de cinq à sept ans, quelles sont les implications ? Cette question a été au cœur de « Le Duel » à distance, mercredi.
Aux yeux du secteur privé, l’alliance PTr-MMM est apte à diriger le prochain gouvernement et à mener le pays vers la voie du progrès économique, souligne Rajiv Servansingh, observateur économique et directeur du cabinet de conseils MindAfrica.
Dan Bundhoo, l’un des animateurs de Democracy Watch, revient sur les récents développements politiques. S’il estime qu’une alliance PTr/MMM est certaine de remporter les élections, il faudra éviter qu’elle remporte les trois-quarts des sièges de l’Assemblée.
La mise en place d’un ministère de l’Intérieur à part entière. C’est une des nouveautés annoncées, samedi dernier, par Navin Ramgoolam et son nouvel allié, Paul Bérenger. Effet d’annonce ou vrai réforme du fonctionnement étatique ? Les invités d’Alwin Sungeelee dans « Le Duel » de mardi matin, étaient Raj Dayal, ancien commissaire de police et Jaylall Bojawon, sergent qui milite pour la création d’un syndicat de police.
L’historien et ancien rédacteur en chef Yvan Martial ne mâche pas ses mots concernant l’alliance PTr-MMM. Il émet des réserves quant à la capacité des deux leaders à travailler ensemble.
Vendredi 5 septembre, à une poignée d’heures des réunions du PTr et du MMM, avec leurs instances respectives, Alain Laridon, observateur politique, ex-parlementaire et ambassadeur, affirmait qu’il n’existait plus aucun obstacle à la concrétisation d’une alliance entre ces deux formations. Parce que cette alliance, faisait-il valoir,  est ‘l’aboutissement d’une logique qui trouve son enracinement dans l’histoire de Maurice.’