22 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Les membres de la plateforme No to Biometric Card envisagent de « prouver » que les données recueillies dans les appareils, ayant servi à la réalisation des cartes d’identité biométriques, peuvent être déchiffrées.
Published in Actualités
Jeff Lingaya a porté plainte à la Commission électorale vendredi. Il veut que la candidature de Navin Ramgoolam pour les élections générales soit annulée. Il motive sa demande par le fait que le Premier ministre ait utilisé son ancienne carte d’identité pour s’inscrire lors du Nomination Day, lundi.
Published in Journal de campagne
Le travailleur social Jeff Lingaya a été débouté par la Cour suprême. Il demandait qu’une injonction soit émise contre l’État et la Commission électorale pour interdire l’obligation faite aux électeurs de présenter une pièce d’identité afin d’exercer leur droit de vote, le 10 décembre prochain. Siégeant en référé, le juge Asraf Caunhye a rejeté cette demande statuant qu’elle est mal conçue.
Published in Tribunaux
La plateforme « Say No to Biometric Data » et « Say No To ID Card » invite le public à une manifestation pacifique devant l’Aapravasi Ghat le 1er novembre.
Published in Live News
Des documents ont été déposés par la plate-forme No To Biometric Card devant la National Rights Commission mardi après-midi 30 septembre pour protester contre l’introduction de la carte d’identité biométrique. 
Published in Live News

Le mouvement « No to Biometric Data on ID Card » persiste et signe. Il veut rassembler 20 000 mauriciens qui n’ont pas encore donné leurs empreintes digitales jusqu’ici.

Published in Live News
Jeff Lingaya, 37, holder of a Teacher’s Diploma in English, is an environmental activist, often actively collaborating with various trade union platforms and emerging political movements, or forming resistance platforms on specific issues like Human Rights, Education, and Social Justice. He is presently campaigning on the theme: ‘No to Biometrics on ID Card’. News on Sunday turns to him for more precision on his campaign against the new ID card.
Published in Interview
Jeff Lingaya, lui, s’est battu pour bien des causes. Il a participé à plusieurs revendications et grèves de la faim. Le premier était contre Infinity, la firme BPO qui refusait de payer ses employés, et la dernière en date concerne l’usine à charbon CT Power. Il est émerveillé par l’ampleur qu’a prise la manifestation des motocyclistes.
Published in People
Cinq jours après sa détention préventive, l’activiste Jeff Lingaya retrouve enfin la liberté provisoire. C’est toutefois le « Kolektif Enerzi Renuvlab » qui a réuni la somme de Rs 12 000 pour payer sa caution.
Published in Actualités
Monday, 30 December 2013 15:15

Jeff Lingaya en liberté conditionnelle

C’est fait ! Jeff Lingaya retrouve la liberté. Le « militant écologiste », arrêté mercredi 25 décembre pour avoir écrit « ASE » sur le mur de l’Assemblée nationale avec une bombe aérosol de peinture, pour protester contre le projet de centrale à charbon de CT Power, a été libéré sous caution lundi 30 septembre.
Published in Live News
Page 1 of 5