01 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Jeff Lingaya, 37, holder of a Teacher’s Diploma in English, is an environmental activist, often actively collaborating with various trade union platforms and emerging political movements, or forming resistance platforms on specific issues like Human Rights, Education, and Social Justice. He is presently campaigning on the theme: ‘No to Biometrics on ID Card’. News on Sunday turns to him for more precision on his campaign against the new ID card.
Published in Interview
Jeff Lingaya, lui, s’est battu pour bien des causes. Il a participé à plusieurs revendications et grèves de la faim. Le premier était contre Infinity, la firme BPO qui refusait de payer ses employés, et la dernière en date concerne l’usine à charbon CT Power. Il est émerveillé par l’ampleur qu’a prise la manifestation des motocyclistes.
Published in People
Cinq jours après sa détention préventive, l’activiste Jeff Lingaya retrouve enfin la liberté provisoire. C’est toutefois le « Kolektif Enerzi Renuvlab » qui a réuni la somme de Rs 12 000 pour payer sa caution.
Published in Actualités
Monday, 30 December 2013 15:15

Jeff Lingaya en liberté conditionnelle

C’est fait ! Jeff Lingaya retrouve la liberté. Le « militant écologiste », arrêté mercredi 25 décembre pour avoir écrit « ASE » sur le mur de l’Assemblée nationale avec une bombe aérosol de peinture, pour protester contre le projet de centrale à charbon de CT Power, a été libéré sous caution lundi 30 septembre.
Published in Live News
Monday, 30 December 2013 05:00

Vers la remise en liberté de Jeff Lingaya

Le Kolektif Enerzi Renuvlab a réuni les Rs 12 000, nécessaires à faire libérer, sous caution, l’activiste Jeff Lingaya. Ce dernier avait refusé que ses proches payent sa caution vendredi. Sa libération, dit-il, doit venir d’une quête publique en symbole à son opposition au projet de CT Power. Opposition qui lui a valu d’être arrêté quelques jours après son mariage. Lumière sur sa démarche.
Published in Live News
La Cour correctionnelle de Port-Louis a accordé, ce vendredi, deux cautions totalisant Rs 12 000 à Jeff Lingaya. Le travailleur social, arrêté pour entente délictueuse et vagabondage, a refusé de payer la caution et souhaite que le public fasse une quête pour sa caution.
Published in Actualités
Friday, 27 December 2013 15:12

Jeff Lingaya refuse de payer sa caution

Coup de théâtre au tribunal de Port-Louis. Alors que la cour lui a accordé la liberté conditionnelle ce vendredi 27 décembre, Jeff Lingaya a refusé de payer une caution fixée à Rs 10 000 pour la charge provisoire de complot retenue contre lui et une autre fixée à Rs 2 000 pour une accusation de vagabondage.
Published in Live News
Le travailleur social Jeff Lingaya, 36 ans, a été pris en flagrant délit mercredi après-midi en train d’inscrire des graffitis sur le mur du Parlement près du bureau du Premier ministre. Son complice, Jean Stéphane Palmyre, 36 ans, originaire d'Helvétia, St-Pierre, a été également arrêté.
Published in Actualités
Pas de remise en liberté conditionnelle pour Jeff Lingaya et Stéphane Palmyre. La police a objecté à ce qu’ils soient libérés sous caution lors de leur comparution au tribunal de Port-Louis jeudi après-midi 26 décembre.
Published in Live News
Thursday, 26 December 2013 08:26

Jeff Lingaya et Stéphane Palmyre arrêtés

Le « militant écologiste » Jeff Lingaya et son ami Stéphane Palmyre ont été arrêtés et incarcérés à Alcatraz mercredi soir 25 décembre.
Published in Live News
Page 1 of 4

Interview Popular Articles

Google+