28 March 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Annick Daniella Rivet

Annick Daniella Rivet

La ministre de l’Éducation Leela Devi Dookun-Luchoomun joue la carte de la prudence sur la mise en pratique du projet de Nine Year Schooling. Suite à l’annonce faite dans le Budget, elle précise que : « Le Nine Year Schooling est 'On'. Il ne faut pas oublier que le budget de l’éducation est là et le travail se fait. On viendra bientôt avec un papier complet dessus. » La ministre intervenait lors des célébrations marquant le 10e anniversaire de l’Islamic Cultural College, mercredi matin.
« Nous sommes en train d’étudier toutes les avenues avant d'entamer une action syndicale qui déboucherait sur une grève au niveau du primaire…. », précise Vinod Seegum.
Depuis la rentrée scolaire, les élèves ont déjà raté huit jours de cours pour cause d’intempéries et de jours fériés. Les professionnels de l’éducation soutiennent qu’il faut faire preuve de flexibilité.
Le La Bourdonnais College, situé à Vallée-des-Prêtres, a accueilli ses nouveaux élèves en janvier. Malgré les critiques des parents, les responsables soutiennent que les derniers travaux seront finalisés cette année.
Ils sont nombreux les élèves qui ont préféré rester chez eux mercredi 11 mars à cause du mauvais temps ; l’île Maurice étant sous le coup d’un avis de vents forts et d’averses orageuses.
Le Dr Praveen Mohadeb n’est pas tendre envers l’institution qu’il a dirigée de 2006 à 2013. Pour lui, le Pr Ashok Kumar Bakshi n’a fait que gérer les affaires courantes de la Tertiary Education Commission. L’institution, a-t-il ajouté, a perdu toute sa crédibilité comme organisme régulateur de l’Enseignement supérieur.
Tous les établissements scolaires [pré-primaire, primaire, secondaire, tertiaire et les centres de formation du MITD] seront fermés lundi 9 mars à cause du mauvais temps qui prévaut dans l’île ; une décision prise dimanche soir 8 mars par le ministère de l’Education.
Les responsables de collèges notent un taux de présence de 10 % seulement parmi les élèves qui font leur troisième année du Higher School Certificate (HSC).
Des instituteurs du primaire, engagés dans l’éducation spécialisée, menacent de délaisser les écoles SEN et de retourner dans les écoles dites « normales ». Ils se voient divisés en deux catégories.
Des “supply teachers” à titre temporaire sont actuellement recrutés par le ministère de l’éducation. Les intéressés doivent être âgés de moins de 64 ans et seront appelés à travailler dans un collège au cours de cette année. Les matières recherchées sont : Arabic, Design and Communication/Design and Technology, Home Economics – Food Studies, Islamic Studies, Mandarin, Marathi, Physical Education, Telegu et Western music.
Page 1 of 127