01 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Christina Vilbrin

Christina Vilbrin

Le sort de l’industrie du bâtiment ne s’améliore pas. Statistics Mauritius prévoit d’ailleurs une décroissance de 6,7 % dans le secteur cette année.  Opérateurs et syndicalistes tirent la sonnette d’alarme. 
Le pays a les atouts qu’il faut pour réussir son troisième miracle économique, souligne Ganessen Chinnapen. Le ‘development economist’ se dit convaincu que Maurice intégrera la ligue des pays à revenu élevé dans les huit prochaines années à condition, toutefois, que nous apportions les réformes structurelles et systémiques que cet objectif requiert.
Quels sont les secteurs qui rémunèrent le mieux leurs employés ? Qui sont ceux qui sont à la traîne ? Statistics Mauritius lève le voile sur les salaires pratiqués dans les grandes entreprises dans un rapport publié lundi. En voici les grandes lignes.
Le nombre de chômeurs passera de 45 500 en 2013 à 45 000 en 2014, prévoit Statistics Mauritius dans un rapport publié vendredi. Autre donnée : 5 500 emplois seront créés cette année.
Qui dit campagne électorale, dit banderoles, oriflammes, affiches ou encore t-shirts à l’effigie des partis politiques. Si certaines entreprises spécialisées dans la fabrication de ces produits y voient là une aubaine, d’autres évitent d’accepter de telles commandes car les mauvais payeurs ne manquent pas.
Manquement grave, fraude, insubordination, vol, agression… Autant de facteurs qui sont traités comme des cas d’indiscipline dans les entreprises et qui, dans le pire des cas, peuvent donner lieu à des licenciements. D’ailleurs, entre janvier et août, 1 067 employés ont été licenciés pour cause d’indiscipline.
Tomate, piment, haricot, chou… Ces produits agricoles ont vu leur production grimper durant les six premiers mois de l’année en comparaison à la même période en 2014 (voir plus loin), indique Statistics Mauritius dans un rapport publié cette semaine.
Durant le deuxième trimestre de l’année, 969 emplois ont été créés dans les entreprises tournées vers l’exportation.
Un silence de cathédrale plane autour de la présentation du Budget 2015. Dans le monde des affaires, ils sont nombreux, les opérateurs à souhaiter que la loi de la finance soit présentée avant les élections générales. Ce qui permettrait, selon eux, d’apporter une certaine visibilité et de sortir l’économie de sa léthargie actuelle.
Introduction d’un salaire minimal, licenciement des employés, baisse du pouvoir d’achat. Autant de thèmes que Jane Ragoo commente dans cet entretien.
Page 1 of 146

Interview Popular Articles

Google+