23 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 22 January 2013 12:36

« Free Hugs » – Pour un peu de chaleur humaine Featured

Rate this item
(1 Vote)
Aux États-Unis, à Paris et maintenant à Maurice. « Free Hugs », journée dédiée aux câlins, a été célébrée hier, lundi 21 janvier. Du beau monde était présent à Ébène pour se faire un câlin.
Se faire des câlins, ça fait du bien. En France, la journée des câlins gratuits a fait le buzz. Et depuis, tout le monde s’y met. Les Mauriciens, eux, ont pu, pour la première fois, participer à cette journée atypique qui a eu lieu à Ébène, à l’heure du déjeuner.

Ceux qui étaient présents à Ébène, hier, étaient surpris qu’on leur demande un câlin ou encore de voir les pancartes de « Free Hugs ». Mais ils se sont prêtés au jeu assez vite, car le but de cette journée est notamment de faire une accolade à des inconnus.

En effet, de midi à 13 heures, une vingtaine de personnes étaient à pied d’œuvre pour distribuer des câlins gratuitement à qui en voulait. L’initiative revient à un jeune homme qui a fait l’expérience de cette journée « Free Hugs » à Paris, l’année dernière, Cédric Vincent.

De retour à Maurice, il rassemble ses amis et ses collègues de Sedeco pour mettre en place ce concept. D’ailleurs, ses amis le surnomment le « distributeur de câlins ». Parce qu’il a eu la bonne idée de partager un peu de sa chaleur humaine aux autres.

Si Cédric Vincent a été agréablement surpris par ce concept humaniste en France, il connaissait déjà cette journée pas comme les autres depuis de nombreuses années. Cependant, il n’avait jamais vraiment pensé à répliquer l’idée à Maurice. « Ce n’est qu’en ayant pris part à cette journée en France que j’ai eu l’idée d’en faire de même à Maurice. Je voulais partager l’expérience avec mes amis », souligne le jeune homme.

Et mine de rien, cet événement à beaucoup à apporter à ceux qui y participent. « Ce n’est pas commun de serrer un inconnu dans ses bras. Pourtant, cela peut nous faire un bien fou », ajoute Cédric Vincent, pour qui le plus dur était d’encourager les Mauriciens à se laisser aller sans arrière-pensée.

Lancé en 2004, le concept de câlins gratuits a été introduit par un groupe de jeunes en Australie, afin de rompre avec une morosité et la routine de la vie au quotidien. C’est un jeune homme déprimé, qui pour la première fois, se met dans le centre commercial de sa localité avec cette pancarte.

Le jeune homme, appelé par le pseudonyme Juan Mann, s’ennuyait seul dans sa ville natale, après le décès de sa mère. En faisant ce geste en public, il devient populaire et l’effet des « Free Hugs » a été immédiat. Le monde découvre ce phénomène à travers un clip sur YouTube et peu de temps après, ce concept a été propagé à travers le monde et Maurice n’est pas en reste.

Campagnes contre la discrimination
Certains pays ont d’ailleurs adopté ce concept pour mener des campa­gnes contre la discrimination. D’ailleurs, en France, l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé organise le « Free Hugs » pour sensibiliser les Français contre la discrimination dont sont victimes les personnes atteintes du VIH/Sida. Diffusé à la télévision et sur Internet, la « Hug Day » est devenu très populaire.

De plus, les « Free Hugs » ont même un site web dédié à ce concept qui a étonné plus d’un lors de son lancement. www.freehugscampaign.org détaille le concept et explique dans quel but il est organisé. Et sur YouTube, les vidéos réalisées de par le monde foisonnent et donnent une idée de l’engouement pour ce concept humaniste, qui fait de plus en plus d’adeptes.

À la suite de cette première expérience à Maurice, Cédric Vincent compte revenir avec d’autres journées « Free Hugs ». « Ce n’est pas que le 21 janvier qu’on peut organiser cette journée. Elle est organisée ce jour-là aux États-Unis, mais on peut le renouveler à n’importe quel moment », explique Cédric Vincent.

Et si vous voulez devenir un « hugger », il vous suffit de vous rendre directement sur place, lors de la prochaine journée, en vous munissant d’une pancarte avec « Free Hugs » écrit dessus. « Il vous faut aussi être souriant, accueillant et surtout avoir une approche chaleureuse qui poussera le public à venir dans vos bras », note Cédric Vincent. À 15 jours de la Saint-Valentin, il se pourrait qu’une autre journée « Free Hugs » soit organisée.

Envoyer des câlins virtuels
Des câlins peuvent être envoyés virtuellement aux conjoints, parents et amis qui ne sont pas près de vous. Cela, grâce au site www.calinsgratuits.com. Vous avez juste à remplir un formulaire et en un clic, vous pouvez envoyer un câlin et des bisous à ceux que vous aimez, à ceux que vous appréciez, à votre voisin, voisine, ou simplement à un inconnu dont vous avez l’adresse électronique ! Un clic peut donner le sourire et un peu de bonheur aux autres…




Fateema Capery

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Magazine Popular Articles

Google+