01 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Pradeep Kumar Daby

Pradeep Kumar Daby

Dans un document bilingue (déjà épuisé), en date du 28 juillet 2015 et intitulé « The Drugs Issue », Lalit résume sa position sur la drogue. Cela à la suite de la déclaration du ministre Anil Gayan qui s’était opposé au traitement à la méthadone.
Le quadricolore mauricien a flotté en Tunisie grâce à un sculpteur mauricien. Du 23 juillet au 13 août 2015, Dhaneswar Dausoa a montré sa capacité à fignoler un tronc d’olivier pour en faire apparaître un ouvrage fini. Invité privilégié du Festival international des arts plastiques, le plasticien a donné la dimension de son talent.
Des décors sortis tout droit du film « La Cité de la joie », des rencontres étranges, magiques parfois et surtout une foule délirante où il ne faut se fier à personne. C’est la vie quotidienne à Chennai, où Sharvan Boyjoonauth a posé ses valises pour apprendre la musique carnatique. Après quatre ans, entre éblouissement musical et petites misères, le Mauricien est rentré à Belle-Rose, la tête pleine de bruits et de fureurs, d’épices et de couleurs.
Apprendre des erreurs de jeunesse pour indiquer la bonne voie aux autres. Le Business Park of Mauritius Ltd (BPML) est, aujourd’hui, l’exemple de réussite qui devrait inspirer les futurs technoparcs. Dans un document qui servira de « roadmap », le CEO Koomaren Chetty indique les ambitions de la compagnie qu’il préside et insiste sur le rôle éminent du système éducatif pour la formation des futurs employés des quatre technopoles qui verront le jour dans les prochaines années.
En décembre 2015 se tiendra la grand-messe de l’environnement à Paris. Comment préparer la population mauricienne aux changements auxquels elle devra consentir face au nouveau défi écologique qui se profile. L’Association pour le développement durable s’y attelle.
C’est la Miss qui en cachait une autre, et l’épilogue d’une controverse digne d’un « soap opéra ». Karisma Luggun est celle qui défendra le quadricolore au concours Miss Global International, le 26 septembre, à Trinité & Tobago. Élue princesse lors du concours à Maurice, la jeune Quatrebornaise prend la place de Harshani Mahadoo, déchue de sa couronne. La direction du concours a découvert qu’elle était mariée. À Ébène, siège de la société, Olala Events, organisatrice du concours, se félicite d’avoir eu la main heureuse en la personne de sa remplaçante.­­
45 ans de bons et loyaux services pour la cause de la chanson mauricienne. Ram Joganah en tire une certaine fierté. Vendredi au MGI, il avait convié ses amis pour un concert… non pour s’auto-glorifier, mais pour une fête fraternelle. Car cela fait longtemps que le chanteur a mis l’idéologie de côté afin de célébrer la fraternité et la solidarité.
L’amour rend fou, dit-on. Amour et folie, deux notions sur lesquelles s’est penché Joseph Marcel Virassamy, un Mauricien établi à Vancouver, Canada, où il enseigne le français à des étrangers. Il vient de publier un roman intitulé « L’amour », aux éditions Edilivre. En vacances à Maurice, il nous en parle.
Malgré l’expulsion de la mafia américaine de Cuba et l’annonce des nationalisations, il convient de souligner que les États-Unis avaient reconnu le gouvernement des « Barbudos », dirigé par les frères Fidel et Raul Castro et Ernesto 'Che' Guevara, entre autres.
Tous les jours, à la rue La Chaussée, Port-Louis, Sameer Husnoo, 41 ans, étale une diversité de chemises qu’il a confectionnées dans son atelier à Camp-Chapelon. Sa clientèle est essentiellement composée de personnel de bureau. Malgré la concurrence du prêt-à-porter local et importé, il est toujours debout pour commercialiser sa griffe, Normane Paris.
Page 1 of 53
Podcasts