02 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Annick Daniella Rivet

Annick Daniella Rivet

La violence dans le milieu scolaire prend plus d’ampleur à travers le pays. Lors de son intervention dans l’émission Talk of Town, mercredi après-midi, sur les ondes de Radio Plus, la pédagogue Paula Atchia s’est montrée très critique de cette situation.
L’indiscipline dans les établissements scolaires retient l’attention en ce moment. Chaque chef d’établissement essaie de trouver les moyens pour minimiser les problèmes. La Full Day Samputh Secondary School y apporte aussi sa contribution.
Prévue pour le jeudi 17 juillet, la journée portes ouvertes dans les écoles primaires a été annulée. Les syndicalistes crient « victoire ». Les enseignants et les maîtres d’école du primaire l’ont dit à maintes reprises.
Toutes les écoles primaires de Maurice et de Rodrigues ont consacré la journée de jeudi à la sécurité routière. Cette initiative revient à Vivo Energy Mauritius. S’adressant aux écoliers de la Mohabeer Burrenchobay Government School de Plaine-Magnien, le ministre de l’Éducation leur a demandé d’être prudents sur la route.
La Government Teacher Union (GTU) n’est pas tendre. Son président Vinod Seegum soutient que certains postes n’ont pas leur raison d’être au sein des écoles primaires. Il cible à cet effet les ICT Support Officers, les Health and Physical Instructors et les mentors. Vinod Seegum souhaite que les officiers du ministère de l’Éducation trouvent une solution à ce problème.
«Tenant en compte la direction que doit prendre le pays et les problèmes futurs, le communalisme ne peut que s’affaiblir. Nous serons obligés de revoir notre économie, de créer une nouvelle façon de nous organiser et d’avoir une autre façon de voir les choses. Je suis persuadé qu’un Président élu au suffrage universel est devenu un must », explique Dev Virahsawmy.
L’entrepreneuriat, ou 'entrepreneurship', est, actuellement, enseigné aux élèves de Forms I, II et Lower VI, dans les collèges. L’objectif est de faire de l’île Maurice une nation d’entrepreneurs.
Thursday, 03 July 2014 12:00

Mini-amendement : Quelle sera la suite ?

Faut-il dissoudre le Parlement et organiser des élections générales anticipées après l’adoption du mini-amendement ? Une loi sur la réforme électorale ainsi que des dispositions pour une Deuxième République doivent-elles être votées avant la tenue des élections ?
« Nous ne pouvons et ne pourrons pas utiliser les tablettes tactiles avec les élèves du School Certificate », précise Ally Yearoo, le président de l’Education Officers Union (EOU). Ce dernier se montre catégorique.
La Fédération des managers des collèges privés se dit lasse d’attendre une réaction du ministre de l’Éducation, Vasant Bunwaree, sur certains dossiers. Elle réclame ni plus ni moins que la démission de ce dernier. Pour cause : la non implémentation des décisions prises.

Societé Popular Articles

Google+