01 September 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Il avait été arrêté à la suite d’une plainte formulée par une fillette de 6 ans. Traduit lundi devant la cour intermédiaire sous une accusation d’attentat à la pudeur, le Bangladais de 40 ans, a plaidé non coupable. Il est défendu par Me Ganesh Bakee. La poursuite est, elle, représentée par Me Nithiraj Bisnatsingh.
Ils avaient pris position contre le relogement des ex-planteurs de Riche-Terre, en 2010. Aujourd’hui, ces quatre activistes sont officiellement inculpés pour rassemblement illégal devant la cour correctionnelle de Port-Louis.
Hantanirina Solo Eliane Ramiarimanana, une secrétaire de 34 ans et Manitra Olivia Fanomezantsoa, une coiffeuse de 33 ans, ont écopé chacune de cinq ans de servitude pénale, de la vice-présidente de la cour intermédiaire Niroshini Ramsoondar, pour blanchiment d’argent. La première nommée a aussi été infligée d’un an de prison pour recel.
Rudolf Dereck Jean Jacques, alias Gro Derek, est de nouveau poursuivi devant la cour intermédiaire pour obstruction aux membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit dans l’exercice de leurs fonctions et pour possession d’une bombe au poivre. Le procès sera appelé le 1er septembre.
Goorparsad Beekoo, un retraité de 60 ans demeurant à Palma, à Quatre-Bornes, a été condamné par la cour d’assises à douze ans de prison pour le meurtre de son fils Chitradeo Beekoo, alors âgé de 31 ans. Il avait plaidé coupable sous une charge réduite de coups et blessures mortels infligés, sans intention de tuer. La victime a été poignardée au cœur lors d’une altercation avec son père.
Ils ont agressé une touriste qui se trouvait sur la plage à Blue Bay, puis ont tenté de s’en prendre à une autre. C’était le 17 novembre 2014. Shakil Gaffar et Jean Achilles Figaro ont été punis pour les deux délits.
Trois membres présumés du réseau Gro Derek font actuellement face à la justice. Jimmy Marthe, alias Jimmy Colosso, Jimmy Alexis et Désiré Azie étaient en Cour intermédiaire mardi. Ils répondent d’une accusation d’entente délictueuse.
Le lieutenant Atmanand Sookur sera poursuivi en Cour intermédiaire pour homicide involontaire. Le DPP a donné son feu vert pour l’institution d’un procès formel contre ce haut gradé de la Special Mobile Force (SMF) en marge du double drame survenu le samedi 29 septembre 2012, à Sept-Cascades. Deux jeunes commandos du Groupement d’intervention de la police mauricienne (GIPM) avaient péri noyés. Le Central Criminal Investigation Department soupçonne qu’il n’aurait pas fourni l’assistance nécessaire pour sauver les deux victimes, Sylvestre Nanon et Nitish Binda.
Mehaad Baichoo, propriétaire d’un entrepôt aux Galeries Evershine à Rose-Hill, a été jugé coupa­ble sous cinq charges de recel d’équipe­ments informatiques par la cour intermédiaire le jeudi 6 août. 
Rakesh Dasroo, un pêcheur de 30 ans, a été condamné par la cour intermédiaire à dix ans de servitude pénale, pour le viol de sa tante alors âgée de 61 ans. En outre, il a écopé de trois ans de prison pour viol et d’une amende de Rs 5 000 pour agression.
La Cour intermédiaire a maintenu le procès intenté par l’Independent Commission against Corruption (Icac) à Indra Kumar Bostom, un habitant de La Flora. Cet ancien cadre de 49 ans est poursuivi sous trois charges de blanchiment d’argent.
Rajeev Sharma Soborun, un pharmacien de 28 ans, demeurant à Triolet, a été acquitté par la Cour intermédiaire. Cela, à l’issue d’un procès qui lui a été intenté pour avoir failli à faire les entrées nécessaires sur les mouvements de médicaments connus pour causer des dépendances physiques et psychologiques.
Podcasts