20 December 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Huit jeunes issus de la région de Ville-Noire, à Mahébourg, ont obtenu la liberté conditionnelle à l’issu d’un procès en Cour intermédiaire. Ils étaient poursuivis sous des chefs d’accusation d’agression avec préméditation, dégradation de biens, entente délictueuse et fausse déclaration en écrit. Les prévenus ont tous plaidé coupables sous les charges retenues contre eux.
Le juge Benjamin Marie-Joseph, siégeant en cour d’assises, a refusé la liberté conditionnelle à Sanjeev Nunkoo, poursuivi pour complicité dans le meurtre d’Hélène Lam Po Tang en octobre 2010. La victime a été retrouvée morte dans sa demeure à Baie-du-Tombeau, le 15 octobre 2010.
À l’issue de son procès en Cour intermédiaire, Harvin Bhoobun (30 ans), un aide chauffeur habitant St-Julien, a été condamné à deux ans de prison. Il a été jugé coupable sous deux charges de vol en réunion.
Le travailleur social Jeff Lingaya a été débouté par la Cour suprême. Il demandait qu’une injonction soit émise contre l’État et la Commission électorale pour interdire l’obligation faite aux électeurs de présenter une pièce d’identité afin d’exercer leur droit de vote, le 10 décembre prochain. Siégeant en référé, le juge Asraf Caunhye a rejeté cette demande statuant qu’elle est mal conçue.
Mouhammad Moustakin Aumeer a plaidé coupable sous la charge réduite de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de tuer. Il est poursuivi aux assises pour avoir mortellement agressé son demi-frère Afzal Karrim Khan. La sentence sera prononcée ultérieurement.
Il avait été condamné à trois mois de prison et à une amende de Rs 10 000 pour avoir agressé son épouse. Toutefois, Danilall Beekary devra à nouveau faire face à la justice puisque la Cour suprême a noté des irrégularités lors de son procès. Danilall Beekary était poursuivi en Cour de district de Curepipe sous une charge formelle d’ « assault with aggravating circumstances », sous l’article 228 (1) du Code pénal mauricien.
Jean Jonathan Milazar et Steven Désiré Andy Casimir ont été condamnés à sept ans de prison pour l’agression mortelle de Rabindeo Jhowry. Le verdict est tombé, en cour intermédiaire, quatre ans après le drame. Ils ont aussi écopé de trois ans de prison pour vol et purgeront les peines concurremment.
Il avait provoqué le décès d’un vigile pour une simple histoire de cigarette. Alain Michel Désiré Seblin, un maçon de 26 ans, a toutefois été reconnu coupable de coups et blessures. La Cour intermédiaire a conclu qu’il n’y avait pas de préméditation.
Le jury se prononcera, ce vendredi, sur le sort de Nasserudin Tengur. Ce dernier est accusé d’avoir tué Marie-Lourdes Collet, le 21 juin 2008, à Balaclava. Il a plaidé non coupable dans l’affaire.
À l’issue de son procès de­vant la cour d’assises, mardi, la ressortissante malgache Rondroniaina Fanante­nana Rafa­nomezantsoa, âgée de 25 ans, a été condamnée à 25 ans de prison, par le juge Bobby Madhub. De plus, la Cour lui a également imposé une amende de Rs 200 000.
Ouf de soulagement pour un habitant de Triolet. Il a été acquitté par la magistrate Kesnaytee Bissoonauth, siégeant en Cour intermédiaire, pour faute de preuve.
Le couperet est tombé en Cour intermédiaire. Un an après l’agression mortelle de Christian Bégué, ses agresseurs ont, chacun, été condamnés à cinq ans de prison. Ils sont Marie Oriana Bellefine, Louis Thierry Lensley Victoire et Ronan David Victoire.