27 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Un directeur d’Harel Mallac Technologies a été débouté en Cour suprême. Mario Alain Chung Ching Ah-Sue réclamait Rs 50 millions de dommages à l’état  après qu’il a été arrêté par la police le 29 août 2005. Il estimait son arrestation illégale.
L’ex-maire de Quatre-Bornes, Roshan Munee Seetohul, n’approuvait pas le fait que son épouse ait soumis une demande auprès de la mairie pour obtenir un étal au marché de Quatre-Bornes. C’est ce que révèle une lettre que la poursuite a versée au dossier à charge mardi.
L’enfant était conçu durant le mariage. Mais le père refusait d’assumer sa paternité. La Cour suprême a finalement donné raison à cet homme après avoir écouté son témoignage et considéré un rapport ADN. L’enfant portera désormais le patronymique de sa mère.
La Wastewater Management Authority (WMA), a essuyé un revers en Cour suprême L’organisme contestait la présence de l’ingénieur civil, Jacques Cyril Nauvel, comme assesseur sur l’Independent Review Panel (IRP).
Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, a comparu mercredi en Cour intermédiaire.
Thursday, 12 March 2015 10:52

Noorani Oozeer libéré sous caution

Written by
L’ancien chef de Cabinet au ministère du Logement et des Terres, Noorani Oozeer, a bénéficié, mercredi, de la liberté conditionnelle devant le tribunal de Rose-Hill.
La Bail and Remand Court n’a pas accédé, mercredi, à la demande de remise en liberté conditionnelle de Navin Kamiah. Ce dernier est accusé d’avoir tué son voisin Binaye Teeluckdharee lors d’une dispute survenue le 7 décembre 2014, à L’agrément, Saint-Pierre. Il fait l’objet d’une charge provisoire de « murder ».
La remise en liberté du ressortissant indien Kollam Gangi Reddy fait toujours l’objet de débats en cour correctionnelle de Port-Louis. Le représentant du Parquet a soumis à la défense un document émanant de New Delhi.
Patrick Prinsley Steve Serret, plus connu sous le nom de Polocco, a été condamné en cour intermédiaire, le lundi 9 mars, à deux ans de prison. Il a été jugé coupable de vol. Il faisait partie d’une bande qui a cambriolé une boutiquière de Roche-Terre, en 2013.
Le Bon Dieu lui est venu en aide. Cette jeune habitante de la banlieue portlouisienne a initié une action en recherche de maternité en Cour suprême, car le nom de sa mère ne figurait pas comme tel sur son acte de naissance.
Le verdict intervient finalement, dix ans après les faits. Un habitant de Quatre-Bornes, âgé de 47 ans, a été condamné à neuf mois de pri­son. Cela à l’issue d’un procès en Cour intermédiaire pour attentat à la pudeur sur sa belle-fille, courant 2003 à 2004.
Le procès intenté à Laval Josian L’Espérance, un maçon de 51 ans originaire de Mahébourg, a débuté lundi en cour d’assises. Il a plaidé non coupable. La poursuite avance qu’il a agressé un SDF, qui lui avait lancé une pierre à la tête.