07 July 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Un Vacoassien a porté plainte en cour intermédiaire. Il réclame  Rs 500 000 à la Mauritius Union Assurance et à un ancien cadre du Mauritius Duty Free Paradise. Ce dernier était au volant d’une voiture qui l’avait percuté le 11 juin 2005 à Rose-Hill.
L’arme à feu utilisée pour abattre Denis Fine n’a jamais été retrouvée. Mais, Marie Christina Catherine Castor avait conduit la police à une cachette à la Cité Briqueterie, Sainte-Croix pour retrouver l’arme en question. C’est ce que l’ex-compagne de Patrick Kinsley Serret a déclaré lors de son témoignage mercredi, en Cour.
Le prévenu Nitin Kumar Bipin, 25 ans, a témoigné, lundi, en Cour intermédiaire. Il a plaidé coupable d’avoir mortellement agressé Kevin Ubhee en mars 2010. La victime est décédée le 2 mars 2010, à chemin Balance, Bel-Air/Rivière-Sèche.
Témoin à charge dans l’affaire Denis Fine, Marie Christina Catherine Castor, l’ex-concubine du prévenu Patrick Prinsley Serret, dit Polocco, a affirmé, lundi, avoir été témoin d’une conversation téléphonique où « frer Sada Curpen » donnait des directives pour éliminer quelqu’un rentrant au pays.
Mawtee Boodhram, une « Higher Social Security Officer » au bureau de la Sécurité sociale de Pamplemousses devra effectuer 110 heures de travaux communautaires. Elle a été reconnue coupable, par la magistrate Kesynatee Bissoonauth, siégeant en Cour intermédiaire, de corruption. On lui reprochait d’avoir perçu des indemnités kilométriques (mileage allowance) soit Rs 11, 500 alors qu’elle n’était même pas détentrice d’un permis de conduire.
Radié du barreau le 30 mars 2007, Prakash Boolell est actuellement poursuivi devant la Cour intermédiaire. Une charge formelle d’escroquerie a été logée contre lui mercredi.
La banque SBI (Mauritius) Ltd a obtenu gain de cause en Cour suprême. Elle a demandé et obtenu un ordre l’autorisant à encaisser un dépôt effectué par Michel Joe Bazerque, l’époux de la prévenue Marjorie Bazerque arrêtée dans le sillage de l’affaire de Ponzi. Le Directeur des Poursuites publiques (DPP) s’était opposé à la demande.
La Cour suprême avait ordonné à Alain Saverettiar de verser des dommages de Rs 3,7 millions à sa sœur. Mais celui-ci, directeur des supermarchés King Savers, avait réclamé un nouveau procès. Sa demande a été refusée, le lundi 8 juin 2015 par le Conseil privé de la Reine.
Ouf de soulagement pour Mohamed Parvez Bauhadoor. Il a obtenu le bénéfice du doute à l’issu d’un procès en Cour intermédiaire pour contrefaçon de billets de banque. La charge retenue contre lui a été rayée par le magistrat Raj Seebaluck jeudi dernier.
Le choix d’une police d’assurance faisait l’objet d’un contentieux en Cour suprême. D’un côté, les héritières de feu Jean Paul Wiehé estimaient que ce dernier n’avait pas reçu de conseils adéquats et de l’autre, les défendeurs disaient n’avoir jamais influencé le choix du défunt. La Cour a finalement rejeté la version des plaignantes.
Un homme de 28 ans a bénéficié d’une liberté conditionnelle, par la Cour intermédiaire, pour avoir escroqué la somme de Rs 75 750 à un maçon de 34 ans. De plus, il a écopé d’une amende de Rs 10 000 pour avoir envoyé des messages menaçants à la femme de la victime.
Un mois après son arrestation dans le cadre du meurtre de Claudinet Peronet, le magistrat Privithiraj Balluck, siégeant à la Bail and Remand Court, a accordé la liberté provisoire à Orwin Ashley Goder.
Podcasts