23 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like

Rebondissements de taille dans le procès de Darshan Gungaram en cour d’assises. Le témoin Steeve Chavry a révélé que la police l’aurait forcé à changer de version. Le procès a été ajourné à ce vendredi matin pour permettre à l’avocat de la défense d’évoquer la marche à suivre avec le Directeur des poursuites publiques.
Jimmy Marthe, aussi connu sous le sobriquet de Jimmy Colosso, et Jimmy Alexis veulent être libérés sous caution. Leurs avocats ont fait une motion, ce mercredi, devant la Cour intermédiaire. Ils sont poursuivis dans le sillage de l’affaire Gro Derek. Un troisième prévenu, Désiré Azie, devra chercher un autre avocat après ses vaines tentatives d’entrer en contact avec Me Navin Ramchurn.
Prithiviraj Pyndiah, un Mauricien domicilié à La Réunion, réclamait Rs 30 millions de dommages, en Cour suprême, à son partenaire en affaires, Renganaden Parasuramen. Le défendeur avait dissimulé des profits de la société Parasuramen et Compagnie, une entreprise auparavant connue comme Société Parasuramen Pyndiah & Cie.
Le procès intenté à Mauhammad Shahedeen Baccarally, un laboureur de 32 ans, a été appelé lundi en cour d’assises. Cet ancien habitant de Camp-Lilas, Triolet, a plaidé coupable du meurtre sans préméditation de son ancienne petite amie, Devika Damry, alors âgée de 18 ans. Le drame s’est joué le 17 juillet 2007.
Le procès intenté à Dharsan Gungaram va se poursuivre ce lundi en cour d’assises devant un jury. Cet ancien vigile du casino Jackpot City, à Vacoas, est accusé d’avoir tué, par un coup de feu, Charly Ricardo Linley Dintu, un client de la maison de jeu en 2004. Il plaide non coupable.
Friday, 24 October 2014 10:30

Accusé de corruption : Un ex sergent de police relaxé Featured

Written by
La Cour intermédiaire a rayé la charge de corruption qui pesait sur l’ex sergent de police Sacheedanand Veeriah. Ce dernier était poursuivi par l’Independent Commission against Corruption (Icac) sous une charge d’avoir réclamé un pot-de-vin.
Le procès intenté à Dharsan Gungaram s’est poursuivi aux Assises, ce mercredi. Le prévenu, ancien vigile du casino Jackpot City, à Vacoas, est accusé d’avoir tué par balle un client de la maison de jeu en 2004.
Un habitant de Tamarin a été reconnu coupable de possession de cannabis destiné à la vente par la Cour intermédiaire. Kevin Hoorpah, un entrepreneur de 29 ans, avait en sa possession 22 grammes de cannabis répartis dans 59 sachets.
Un maçon de 48 ans, demeurant à Pointe-aux-Sables, a été obtenu le bénéfice du doute par la Cour intermédiaire. Il était poursuivi pour attentat à la pudeur sur sa belle-fille, une mineure de dix ans au moment des faits. L’homme avait plaidé non coupable et était défendu par Me Christine Sohun.
La Cour commerciale a ordonné à un commissaire-priseur de verser des dommages de Rs 317 787 au Central Electricity Board (CEB) après que ce dernier a été contraint de rembourser un client.
Un marchand de glace a obtenu le bénéfice du doute en Cour de district de Port-Louis. Shariff Sheik Hyath était accusé d’avoir agressé sa belle-fille, qui avait demandé un « protection order » contre son époux à la suite d’une dispute conjugale.
La Cour intermédiaire a rejeté la plainte d’un policier à la retraite. Satyaveer Kallychurn réclamait des dommages de Rs 500 000 aux autorités après qu’il n’ait pas été en mesure de prendre possession de 90 comprimés de Tribulus Terrestris importés des États-Unis.

Tribunaux Popular Articles