24 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

L’ex-policier, Satyaveer Kallychurn, a été désavoué, vendredi, par la Cour su­prême. C’était en marge d’un procès qu’il avait intenté à la Disciplined Forces Service Commission (DFSC) et au Commissaire de Police (CP).
Des procès-verbaux du 23 octobre 2007 de la mairie de Quatre-Bornes font l’objet de débats dans le procès que la Commission anticorruption intente à un ancien maire et deux ex-conseillers. Ces derniers sont poursuivis pour conflit d’intérêts. L’affaire a été ajournée au 10 février 2014.
Le procès intenté par l’Independent Commission against Corruption (Icac) à la Mauritius Commercial Bank (MCB) a été ajourné à lundi prochain en Cour intermédiaire.
L’ancien lord-maire Tirat Moossun a comparu, mercredi en Cour intermédiaire, dans le cadre d’un nouveau procès que lui intente l’Independent Commission against Corruption (Icac) pour les mêmes faits qui avaient débouché sur sa condamnation en 2011 et pour lesquels il avait ensuite été blanchi en appel par la Cour suprême.  
Hemant Bangaleea veut se rendre à l’étranger. Son avocat, Chetan Baboolall, a fait une demande à la Cour pour que celle-ci autorise son client à se rendre en Inde, à Dubaï, en France et en Angleterre.
Il fait de nouveaux parler de lui. Louis Marcelin Humbert a été condamné par le tribunal de Rose-Hill, à un mois de prison. Il a été trouvé coupable de vagabondage, violation de sa remise en liberté conditionnelle et agression sur un policier. Les délits ont été commis entre le 22 et 23 septembre 2013 au poste de police de Barkly.
La poursuite s’est attiré les critiques de la Cour intermédiaire pour ne pas s’être conformée à un ordre des magistrats dans l’affaire Joy Beeharry. Cet avocat, ancien directeur de la Mauritius Duty Free Paradise Co Ltd (MDFP), est poursuivi pour fraude alléguée.
L’attribution des étals aux marchands ambulants à Port-Louis ne se fera pas par tirage au sort. La mairie de Port-Louis a abandonné cette idée après que le gouvernement ait repris possession des deux sites identifiés pour le relogement des marchands ambulants dans la capitale.
Le Directeur des Poursuites Publiques (DPP) ne pourra apporter des éléments nouveaux dans un procès qu’il a intenté à Aftab Ally Nauthoo. Telle est la décision prononcée  jeudi par le Senior Puisne Jugde Kheshoe Parsad Matadeen et le juge David Chan Kan Choeng, siégeant en appel.
La Cour civile intermédiaire a accordé l’auto­risation à Deoduthsingh Hurbunsee pour qu’il amende sa plainte. Ce directeur de compagnie, habitant Sodnac, Quatre-Bornes, réclame des dommages de Rs 500 000 à Me Anil Gayan pour rupture alléguée du code d’éthique des avocats.
Un chauffeur de taxi a écopé d’une amende de Rs 75 000 et son permis de conduire a été suspendu pour une période de trois ans. Il a été reconnu coupable, par la vice-présidente de la Cour intermédiaire, Renuka Devi Dabee, pour homicide involontaire par imprudence.
Sen Jeevadassen Chocalingum ne compte pas baisser les bras. Il avait été condamné, le 10 octobre 2011, à 42 ans de prison, pour le meurtre de sa mère, Daivannai Chocalingum (72 ans). Son appel sera pris sur le fond, le 28 novembre, devant la Cour suprême.

Tribunaux Popular Articles

Google+