02 August 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Thursday, 17 January 2013 12:00

Affaire Michaela Harte – Ultimatum à la poursuite

Rate this item
(0 votes)
Dassen Naraynen avait fait des allégations de brutalité contre les enquêteurs après son arrestation. Dassen Naraynen avait fait des allégations de brutalité contre les enquêteurs après son arrestation.
Le Parquet a jusqu’au 1er mars pour loger une accusation formelle contre Dassen Naraynen, qui fait l’objet d’un chef d’accusation provisoire d’entente délictueuse pour vol. Il avait été arrêté dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de la Nord-Irlandaise Michaela Harte. Au cas contraire, il sera relaxé. Telle est la conclusion du « ruling » rendu mercredi par la magistrate Shefali Ganoo.
Dassen Naraynen est l’une des trois personnes arrêtées et traduites devant la justice, suite au meurtre de la Nord-Irlandaise Michaela Harte, le 10 janvier 2011. Celle-ci était à Maurice en lune de miel et séjournait à l’hôtel Legends (rebaptisé Lux*). Elle avait été retrouvée morte dans la chambre 1025.

Deux employés de l’hôtel, Avinash Treebhoowon et Sandip Moneea, avaient été arrêtés et poursuivis en cour d’assises sous une accusation d’assassinat. Ils ont tous deux été acquittés par décision unanime du jury.

Dassen Naraynen est lui accusé provisoirement de « conspiracy to commit larceny » dans le sillage de cette affaire. Selon l’acte d’accusation, il aurait ourdi un complot avec Sandip Moneea pour commettre le vol en question.

Pas d’attente indéfinie
Mes Poonam Sookhun et Vikash Teeluckdharry avaient logé une motion devant la magistrate Shefali Ganoo pour demander l’arrêt des procédures contre leur client, étant donné que Sandip Moneea a déjà été acquitté. Selon les avocats, Dassen Naraynen ne peut commettre le délit d’entente délictueuse (conspiracy) à lui tout seul.

La poursuite avait résisté à la motion des avocats de Dassen Naraynen. L’inspecteur Sewdin, du Central Criminal Investigation Department (CCID), avait déposé en Cour. Il avait indiqué que le meurtre de Michaela Harte fait l’objet d’une nouvelle enquête policière. De plus, le policier avait ajouté que l’enquête sur le cas de vol et celle sur le meurtre de la Nord-Irlandaise sont liées.

La magistrate Shefali Ganoo a fait ressortir, dans son ruling, qu'une accusation provisoire sert à placer un suspect sous le contrôle judiciaire : « (..) to enable a judicial authority to decide whether the suspect should be released on bail or not. » Celle-ci a ajouté que la justice est consciente que l'accusation dont fait l’objet Dassen Naraynen est liée à un cas de meurtre et cela rend l’affaire plus compliquée.

La magistrate Shefali Ganoo devait préciser que la poursuite ne peut mettre Dassen Naraynen en attente indéfiniment. Elle a lancé un ultimatum à la poursuite pour qu’elle porte l'accusation formelle d’ici au 1er mars. « Si, à cette date, la poursuite me dit que l'accusation formelle n’a pas été portée, j'abandonnerai les poursuites contre Dassen Naraynen ! »



Nilen Kattany

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Tribunaux Popular Articles

Google+