05 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Nilen Kattany

Nilen Kattany

Le leader du Muvman liberater Ivan Collendavelloo attribue la situation au MMM à « la plus grande trahison que l’île Maurice ait été témoin ». Et selon lui, l’auteur de cette trahison n’est nul autre que Paul Bérenger.
Le Premier ministre sir Anerood Jugnauth demande aux Mauriciens de saisir les opportunités d’emploi dans le secteur privé, car le gouvernement ne peut répondre à toutes les demandes, et déplore l’attitude de ceux qui veulent à tout prix avoir un job dans la Fonction publique : « Dans aucun pays au monde cela n’est possible ! »
La Government Secondary School Teachers’ Union (GSSTU) devra organiser de nouvelles élections suite à une décision de la Cour suprême. Un exercice qui n’avait pu se tenir le 29 mars 2014 après que deux membres eurent formulé une objection en Cour suprême en raison du rejet de leurs candidatures.
La magistrate Adila Hamuth a abandonné lundi 27 avril les accusations provisoires retenues contre Madhukar Ramnarain, directeur de SOS Guard, et son épouse Yam Youne après avoir conclu qu’il n’y avait aucun soupçon raisonnable [reasonable suspicion] qui justifiait leur arrestation.
Les lois mauriciennes ne reconnaissent pas le mandat d’arrêt international. C’est ce qu’a fait ressortir, jeudi, la Senior District Magistrate, Adila Hamuth, dans deux « rulings » où elle rejette la motion de Me Yahia Nazroo, qui avait réclamé la révocation des deux mandats d’arrêt émis contre sa cliente, Nandanee Soornack. L’avocat crie néanmoins victoire.
Suite à la demande de l’avocat Yousuf Mohamed, mardi, réclamant l’annulation du mandat d’arrêt international émis, lundi, contre son client Dawood Rawat, le Parquet devra faire connaître sa position aujourd’hui.
Me Yousuf Mohamed, l’un des avocats de Dawood Rawat, Chairman Emeritus du BA Investment, a présenté une motion en Cour de district de Port-Louis à 11 h 30 mardi 21 avril pour réclamer la révocation du mandat d’arrêt international émis contre son client. Les arguments autour de cette motion seront débattus mercredi 22 avril. 
Après une tentative infructueuse la semaine dernière, le CCID a obtenu, lundi, la signature d’un mandat d’arrêt international contre Dawood Rawat. Il reste, cependant, une procédure administrative à compléter ce mardi pour qu’il soit effectif.
Après une tentative infructueuse vendredi 17 avril, le Central CID a obtenu lundi 20 avril un mandat d’arrêt international contre Dawood Rawat, Chairman Emeritus de la British American Investment.
Me Yahia Nazroo, l’avocat de la femme d’affaires Nandanee Soornack, a présenté une motion devant la magistrate Adila Hamuth, siégeant au tribunal de Port-Louis, lundi matin 20 avril, réclamant que les trois mandats d’arrêt internationaux dont fait l’objet sa cliente soient rayés.
Page 1 of 116