24 July 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Liaison dangereuse. Il n’y a pas d’autre terme pour qualifier ce qui se trame actuellement entre deux des partis politiques dits traditionnels à Maurice.
We are all Mauritians. Ramgoolam and Sithanen are not more Mauritians than other Mauritians. But our religions, ethnicities and cultures must be recognised and respected. This is what every human takes with him when he dies, not his (Mauritian) nationality. Ramgoolam has no right to interfere with this.
Texte : Le 22 mai 2014, Democracy Watch écrivait que  le Parlement mauricien est une institution qui travaille au ralenti.
According to Parti Action Liberal (PAL), the [PAL] who participated in the last village council’s election of December 2012, got about 28 elected members.
Tuesday, 24 June 2014 11:27

Politique - Zone rouge en vue

Written by
«La morosité perdure avec de faibles perspectives de redressement, compte tenu de l’impasse politique dans laquelle s’est embrasé le pays depuis les tractations pour une alliance électorale PTr-MMM » (extrait du Week-end du 15 juin 2014)
Monday, 16 June 2014 07:00

Du mauvais cinéma

Written by
Contexte : La population a eu droit au mauvais cinéma de nos dirigeants politiques, le week-end dernier. Les acteurs jouaient sans conviction alors que le scenario était décousu, incohérent et indigeste. Il est vrai que le cinéma était gratuit, mais on était forcé de regarder le film car l’actualité’ politique faisait la une de tous les journaux, radios, télévision nationale.
Monday, 16 June 2014 07:00

Que CERA sera? Qui vivra verra !

Written by
Glissons sur les inexactitudes d’un article, soulignées avec délice par  Advance du lendemain, car Kailash Purryag serait absent du pays, permettant à Monique Ohsan-Bellepeau de trôner au château du Réduit et même de recevoir la démission de Xavier Luc. 
«Kailash Purryag, Leader du PTr. » (Défi-Plus, samedi 7 juin 2014) Commentaire : D’après les recoupements du « Défi Plus », c’est Kailash Purryag, l’actuel Président de la République, qui remplacerait Navin Ramgoolam au sein d’un gouvernement PTr/ MMM et au sein du PTr, quand DNR sera réduit au Réduit.
In the constitutional case brought by Rezistans ek Alternativ in its challenge against the BLS minority protection system, it would be in the public interest for the Court to arrive at a decision upon which any government would be better equipped to bring any necessary reform rather than do things by trial and error through “on” and “off” masquerade.
Texte : « SICOM : 76% des employés disent « oui » à un syndicat. » (« Le Défi Quotidien », du mardi 20 mai 2014).
Texte : « L’ERT renverse la décision de la CCM (Conseil de Conciliation et de Médiation) » (Le Matinal du  31 mai 2014)
Friday, 16 May 2014 07:00

« A political conundrum »

Written by
The political pot is back in ebullition and no doubt there are plenty of volunteers prepared to stoke the fire in the hope of cashing in come general elections time. In Mauritius, you have two types of politicians, those with sound political ideologies and convictions, always willing to do the best for their country and those whose only objective is either to line their pockets or enjoy the tapestry that goes with power and at times both.
Wednesday, 30 April 2014 07:00

Fermetures d’opérateurs économiques inclus des PME

Written by
Texte : Ils ont dû mettre la clé sous le paillasson (LE DÉFI, 19.4.14)
Commentaires : Pourquoi ? Quelques raisons avancées, dont la concurrence déloyale de marchands ambulants qui ne payent pas de patentes, ou encore le prix exorbitant des loyers.

Tribune Popular Articles

Google+