28 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Tuesday, 24 February 2015 10:00

Mauritius : Gender equality for the next term

Written by
Port Louis, February 6:  The elections have come and gone. There is a new government in place. Only eight women form part of the 69 seat National Assembly. Despite progress made over the last few years, gender inequality persists. Gender inequality is deeply rooted in entrenched attitudes. Political commitment at the highest level is crucial for social change. With the post-2015 development framework hot on the agenda, one wonders where women’s rights and gender equality will be during the next term.
Commentaire : Il est encore temps, pour ce gouvernement Lepep de se rattraper et mettre en pratique ces résolutions de sir Anerood Jugnauth, de Xavier-Luc Duval, de Vishnu Lutchmee­naraidoo, à savoir de faire appel à des candidatures pour tous les postes à pourvoir, afin vraiment de connaître tous ceux qui veulent et ont les capacités de participer et de servir, de sélectionner les meilleurs, sans exclure personne.
Sunday, 25 January 2015 07:00

Bombay Talkies : Dans les coulisses des années 40

Written by
Karachi – 1957. On passait un vieux film signé Mehboob Khan, ayant pour titre Woman (Aurat) et tourné à titre expérimental dans les années 40. Ce film n’avait de particulier que le fait d’avoir servi de modèle pour le remake de Mother India – 1957, dont le cinéaste susmentionné projetait d’en faire son œuvre maîtresse.
Monday, 19 January 2015 07:00

L’affaire Betamax

Written by
Texte : L’affaire Betamax. Approvisionnement en produits pétroliers. Sir Anerood Juganuth annonce la renégociation du contrat Betamax  (Le Journal du Dimanche du 11 janvier 2015).
Ça nous arrive tout le temps, lorsque le prix du pétrole grimpe à l’étranger, on ne vous donne pas un jour de répit, les prix de tous les produits flambent immédiatement chez nous.
Une légère dépréciation de l’euro avec une appréciation du dollar : et c’est parti pour le secteur privé de tirer le signal d’alarme en vue de relancer le débat pour une roupie « compétitive » qui sous-tend dévaluation. 
On a assisté, durant la période de fin d’année, à une compétition effrénée entre les différentes grandes-surfaces (supermarchés, hypermarchés et autres centres commerciaux) afin de créer une frénésie d’achats parmi la population.
Après l’installation du nouveau régime, il faut passer aux choses sérieuses et s’attaquer aux problèmes urgents du pays. Les défis sont nombreux dans plusieurs secteurs et en particulier, celui de l’éducation. 
Monday, 29 December 2014 08:00

Tengur tire la sonnette d’alarme

Written by
Dans deux lettres adressées respectivement à la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, et au ministre de la Protection des consommateurs, Ashit Gungah, le syndicaliste et président de l’Association pour la Protection des Consommateurs, Suttyhudeo Tengur, tire la sonnette d’alarme sur des problèmes confrontant ces deux ministères.
Elections around the world are globally recognised for evoking high rising emotions of anticipation, optimism, fear and magic moments. The Mauritian general election held last week was no exception.  This was a clear cut opportunity for Mauritians to voice out their frustrations and concerns over issues which penetrate and affect their lives personally.
Thursday, 18 December 2014 07:00

Le peuple a parlé

Written by
Democracy Watch salue le vote démocratique de la population pour un changement de gouvernement. Nous nous réjouissons plus particulièrement de l’humilité avec laquelle les principaux dirigeants de l’Alliance Lepep ont accueilli, non pas une victoire, mais une élection populaire, une mission, don du peuple aux politiciens, ayant présentement sa confiance.
Thursday, 18 December 2014 07:00

La responsabilité des élus minoritaires

Written by
La défaite de Navin Ramgoolam n’est pas surprenante. L’électorat a jugé le gouvernement sortant après neuf ans au pouvoir et a été à même de le basculer à travers un ‘protest vote’. Le pourcentage ‘dépôt fixe’ n’a pas été suffisant pour faire élire l’alliance PTr-MMM. Plusieurs raisons ont contribué à cela. Tout d’abord, des projets impopulaires ont suscité un remous au sein de la population, notamment la nouvelle carte d’identité, les ‘Speed Cameras’, le métro léger, le permis à points et la 2e République.
Podcasts