28 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 24 September 2012 12:00

L’esplanade des Droits humains fermée – Le FCTS servira une mise en demeure à la mairie de Port-Louis

Rate this item
(0 votes)
Le Front commun des travailleurs sociaux (FCTS) n’a pas digéré le fait que ses membres se soient retrouvés devant les portes fermées de l’esplanade des Droits humains, alors que le front avait eu la permission d’y célébrer la Journée internationale de la Démocratie.
Le FCTS servira une mise en demeure à la mairie de Port-Louis. Selon Salim Muthy, la municipalité a bafoué leurs droits. Le lord-maire, Mamade Kodabaccus, pour sa part, estime qu’il y a eu un manque de communication.

 « Nous avions tenu une manifestation de 19h à 21h. Nous avions commencé la procession du Square Kadhafi pour venir à l’esplanade des Droits humains, qui devait servir de plate-forme pour que nos intervenants puissent prendre la parole », déclare Salim Muthy. Toutefois, à l’arrivée des membres du FCTS, les portes étaient verrouillées. Selon Salim Muthy, les personnes ont dû escalader les portes comme « des voleurs ». Cela leur aurait causé un grand embarras. 

D’ores et déjà, le FCTS a porté plainte au poste de police de Pope Hennessy, le même jour. Cette semaine, suite à des consultations avec leurs hommes de loi, le front compte servir une mise en demeure à la mairie de Port-Louis, lundi prochain. « Ce qui s’est passé est inacceptable. La municipalité nous a causé préjudice. Nous irons de l’avant », s’insurge-t-il.

Du côté de la mairie de Port-Louis, Mamade Kodabaccus explique qu’il avait donné son aval pour la tenue de cette manifestation pacifique du FCTS, à l’esplanade des Droits humains. « Si je ne voulais pas leur donner la permission, nul ne pouvait m’en obliger. Si les portes étaient fermées, j’estime qu’il y a eu un manque de communication. D’ailleurs, au début, ils avaient fait une demande pour pouvoir jouer de la musique toute une nuit. Ce que j’ai refusé. Ils m’ont par la suite fait une autre demande. C’est-à-dire de pouvoir terminer la manifestation sur l’esplanade. J’ai même envoyé une lettre officielle pour leur donner la permission », explique le lord-maire.

S’agissant de la mise en demeure, notre interlocu­teur indique que la mairie décidera de la marche à sui­vre ultérieurement. Mamade Kodabaccus affirme aussi qu’il a été décidé par le conseil de transférer l’esplanade des Droits humains à côté du kiosque du jardin de la Compagnie. Cela dans l’optique de perme­ttre à tous de s’exprimer librement sans perturber les activités de la municipalité de Port-Louis et des environs.

Adila Mohit

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Tribune Popular Articles

  • Caution électorale : Pourquoi pas des frais de candidature non remboursables ?
    Caution électorale : Pourquoi pas des frais de candidature non remboursables ? Texte : M. Irfan Rahman justifie l’augmentation de 600% de la caution des candidats (Le Défi /L’Hebdo du 16 novembre…
    Written on Wednesday, 26 November 2014 08:22 in Tribune Read 98 times Read more...