24 May 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Las d’attendre un jugement dans le procès qu’il intente à l’État au sujet de la carte biométrique, le Dr Madhewoo a écrit au chef juge Keshoe Parsad Matadeen.
Published in Blog
Les conditions pour « une audition garantissant le respect » de ses « droits » ne sont pas réunies, affirme Dawood Rawat dans une lettre ouverte envoyée lundi soir. Il dit néanmoins vouloir s’expliquer et démontrer que les accusations portées contre lui « sont fausses, infondées et fabriquées ». Ci-dessous la lettre du Chairman Emeritus du groupe BAI :
Published in Live News
Permettez-moi d’abord de vous présenter mes meilleurs vœux pour l’année qui s’annonce difficile, surtout sur le plan économique.
Published in Blog
Kathi Lynn Austin, directrice du Conflict Awareness Project (CAP) a adressé une lettre ouverte au Directeur des poursuites publiques pour évoquer ce qu'elle estme être une « breach of trust ».
Published in Live News
Wednesday, 22 August 2012 11:40

Lettre ouverte à Shakeel Mohamed

De nombreux ex-employés de la défunte Development Works Corporation (DWC) qui, à un moment donné, avaient pris de l’emploi dans d’autres corps paraétatiques ou ministères, se plaignent aujourd’hui du fait que leurs salaires, pensions et ‘Lump Sums’ continuent à être calculés sans qu’on prenne en considération leurs années de service.
Published in Tribune
Friday, 10 August 2012 11:31

Lettre ouverte à Darlmah Naëck

Dans son articulé publié le 8 août 2012, M. Naeck égrène une litanie de causes auxquelles il rattache le «problème Créole « de la République de Maurice. 
Published in Blog
Si le rêve de l’ancien ministre Ramduth Jaddoo avait été réalisé, il y a près de trois décennies, le métro-léger aurait déjà été opérationnel pour un coût se situant dans la fourchette des Rs 5 milliards.
Published in Tribune
Alors que le débat sur la réforme électorale - avec ou sans l’abolition du Best Loser System - semble prendre le dessus émotionnel, le vrai problème auquel le pays a à faire face dans les court et moyen termes est relégué au dernier plan. Il s’agit de l’économie mauricienne qui passe par une étape difficile avec les successions des problèmes au niveau mondial, surtout en Europe avec la crise de l’euro, d’une part, et une flambée du prix pétrolier avec les tensions au Moyen Orient, d’autre part. Le mardi 31 janvier, le prix du pétrole brut était de 112 dollars américains.
Published in Tribune
Podcasts