18 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin

Friday, 18 April 2014 14:05

Une minitornade aurait ravagé son champ Featured

Written by
Jugnundun Boodhun, planteur de canne à sucre et de légumes, affirme ne plus pouvoir s’adonner à ses activités depuis qu’une minitornade a ravagé son champ à Clémencia. C’était durant le passage du cyclone Edilson à Maurice au début de février.
Des experts de la Humane Society International, une organisation non gouvernementale qui milite pour le bien-être des animaux sur le plan international, étaient à Maurice. Cette Ong a eu pour tâche de réaliser deux études, en juin et décembre 2013, afin de proposer au gouvernement un plan de lutte contre les chiens errants.
Il est l’actuel président du village de Camp Carol. Ranjit Foolchand ne sait plus à quel saint se vouer. Il a sous sa responsabilité le village de Le Bouchon, de Desplace, de Mon Désert et de Carreau Accacia. Il déplore toutefois plusieurs manquements dans ces régions et égratigne les députés de la circonscription.
Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? Ce dicton est devenu courant chez les conseillers du village Camp Thorel. Alors que les autorités leur ont promis la reconstruction du terrain de football et l’installation de lampadaires, ils prennent leur mal en patience. Le hic, c’est que les lampadaires récemment installés ont été déplacés vers le terrain de foot à Dubreuil pour l’inauguration.
Les aspirants moniteurs qui prendront part au ‘Advance Return Test’ le 17 mai prochain déplorent l’indisponibilité du DSA Guide, un manuel important, sur le marché.
Mooniamah Kistnasami, une veuve de D’Epinay, bénéficie d’une ‘Survivor Pension’ depuis 32 ans. Âgée aujourd’hui de 64 ans, cette femme se bat depuis quatre ans pour obtenir sa pension de vieillesse.
Suite aux accumulations d’eau à la rue Bernardin de Saint-Pierre, à Vallée-des- Prêtres, lors des récentes grosses averses, la National Development Unit (NDU), avait entamé des travaux d’entretien des drains le 5 mars.
Elles avaient délaissé leurs familles, leur quartier, leur pays pour venir travailler à Maurice. Mais au fil de leur séjour chez nous, Shahnaz Mosammat et Mst Akhi Akter ont développé des complications de santé. Déclarées « Unfit to Work » par les médecins mauriciens, les deux Bangladeshies demeurent inactives dans leur dortoir. Elles souhaitent quitter Maurice au plus vite, mais leur employeur, une compagnie textile, y rechigne.
On ne le dira jamais assez. Les Mauriciens, surtout les lecteurs de nos pages, sont capables de grandes actions généreuses et solidaires. Capables de transformer la vie d’un individu. C’est le cas pour Loïc, un jeune orphelin, qui a tiré un trait sur un passé douloureux. Grâce à des gens merveilleux qui lui ont donné la chance de redémarrer dans la vie sur de nouvelles bases. Récit.
Fait inhabituel à Rodrigues. La 21e circonscription de la République, réputée pour son climat aride, s’est retrouvée noyée sous des trombes d’eau. Des natifs de l’île dénoncent le mauvais état du système de drains à Port-Mathurin.
Asha, une résidente de Floréal, fulmine. Elle conteste la manière de faire d’un chauffeur de van scolaire. «Bien que j’ai exprimé mes inquiétudes à la responsable de l’école maternelle de mes enfants, les pratiques du chauffeur n’ont pas changé», déplore-t-elle.
Wednesday, 09 April 2014 14:10

À Grand-Baie : Du paradis à l’enfer ? Featured

Written by
Le village touristique du Nord perd sa richesse au quotidien. C’est ce qu’en pense l’Association des Commerçants de Grand-Baie. Les causes : insécurité,  concurrence déloyale, vol et prostitution gagnent du terrain. Elle tire la sonnette d’alarme.

Xplik ou Cas Popular Articles

Google+