30 September 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 22 January 2013 22:15

Depuis trois ans – Le locataire lui doit Rs 90 000 de loyer

Rate this item
(0 votes)
La Cour a rendu son verdict. Le locataire était tenu de régler la somme de Rs 90 000 au propriétaire de la maison avant de vider les lieux. Hélas, il est parti sans s’acquitter du paiement.
Son contrat de location est arrivé à terme en mars 2009. Durant la même année, le propriétaire de la maison décède et son frère, Bijmohun Sookdharry, devient le nouveau propriétaire des lieux.

Bijmohun Sookdharry affirme que le locataire a profité de la situation pour ne plus payer le loyer. «J’ai dû solliciter l'intervention de la justice pour l'expulser de l'habitation qu'il occupait. Ce n'est que le 2 mai 2012 qu’un jugement a été rendu en notre faveur. Et durant ces trois ans et demi, le locataire est demeuré dans la maison sans rien payer», déclare notre interlocuteur, âgé de 63 ans.

Le locataire a été prié de plier bagage et de régler des arriérés de location de Rs 90 000. «La Cour lui avait donné un délai d’un mois pour quitter la maison et quatre mois pour effectuer le paiement ». Toutefois, le locataire a pris la poudre d’escampette sans s’acquitter de sa dette.

« Quand j’ai contacté mon avoué pour savoir ce qu’il fallait faire, il m'a répondu qu’il faudrait de nouveau solliciter la Cour. J’ai attendu trois ans pour que justice me soit rendue. Il nepeut s’en sortir aussi facilement. Il doit payer ce qu’il me doit », lâche le retraité.

L’avoué de Bijmohun Sookdharry soutient que le combat n’est pas fini et qu’il n’a pas baissé les bras. «Je dois enclencher de nouvelles procédures étant donné que le délai de paiement a expiré et que le locataire n’a pas respecté les termes imposés par la Cour. Le locataire n’a pas payé les Rs 90 000. Maintenant, nous allons réclamer une ‘winding-up petition’, (une liquidation) de son entreprise. L’avoué du locataire demeure, quant à lui injoignable. Bijmohun Sookdharry croise les doigts en espérant que justice lui soit enfin rendue.



Sabine Lourde

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Xplik ou Cas Popular Articles

Google+