25 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Tuesday, 19 February 2013 11:37

Substance effervescente dans une boisson – La présence d’un sucre provenant de Malaisie en serait la cause Featured

Rate this item
(0 votes)
Cet habitant de Camp-Fouque­reaux, Phoenix, veut attirer l’atten­tion du public sur sa « trouvaille ». Il nous présente une vidéo pour appuyer ses dires. Ce père de famille soutient avoir consigné une déposition auprès de la Consumer Protection Unit (CPU) la semaine passée. Il dit avoir découvert une substance effervescente inhabituelle dans une boisson scellée qu’il avait achetée pour son anniversaire.
« Qu’aurait-il pu se passer si j’avais bu cette boisson gazeuse sans jeter un coup d’œil au contenu ?» se demande Anil (prénom fictif). Il dit avoir acheté cette bouteille en décembre dernier pour les fêtes de fin d'année. Il aurait décidé de l’ouvrir pour son anniversaire. «Mais au moment de décapsuler la bouteille, j’ai constaté la présence d’une substance inhabituelle, un résidu mousseux et effervescent. La substance est restée en effervescence. Je n’ai pas osé ouvrir la bouteille.»

« J’achète souvent des caisses de boissons gazeuses. Mais depuis ce qui s'est produit, je n'ose plus en acheter », ajoute Anil. Voulant en savoir plus sur la cause de ce phénomène, il a consigné une déposition auprès du département pour la protection des consommateurs (Consumer Protection Unit). « Après cette découverte, je me suis rendu à l'usine qui commercialise ces boissons. On m’a proposé de remplacer la bouteille contre une caisse pleine, mais j’ai refusé », nous a-t-il expliqué.

Sollicité pour un commentaire, un responsable de la compagnie de boissons gazeuses explique que le problème « serait dû aux pépites de sucre contenues dans la boisson au moment de sa fabrication. La qualité du sucre particulier utilisé pour cette fabrication vient de Malaisie. « Elle est approuvée par la Chambre d'agriculture. Cette effervescence ne se produit que dix fois sur un million de cas », indique notre interlocuteur. Il précise que le client a refusé la proposition de la compagnie d’échanger la bouteille pour une caisse de cette même boisson.

« Il n’y a pas de faute de notre part. Nous nous assurons que le produit est de qualité optimum à la sortie d’usine et conforme aux standards avant sa mise sur le marché », ajoute notre interlocuteur. « Dans ce cas particulier, il aurait fallu envoyer l’échantillon pour des analyses dans nos laboratoires pour déterminer la cause, mais le client a refusé de nous donner la bouteille », a-t-il précisé.



Emma Chelumbrum

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Xplik ou Cas Popular Articles

Google+