31 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Tuesday, 19 February 2013 11:38

Commerce et profit – Le boutiquier double le prix des tomates en boîte Featured

Rate this item
(1 Vote)
Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit l'adage. Si les maraîchers et les marchands de légumes craignent d'encourir des pertes en raison des fortes pluies, d'autres commerçants essaient d'en tirer profit...
Si les fortes pluies de ces derniers jours ont plongé (c'est le cas de le dire) des centaines de familles mauriciennes dans le désarroi, et leur font craindre le pire pour les jours à venir, d'autres petits malins essaient de profiter de la situation. Récit.

Rajen Soumaya habite Rose-Hill. Il est particulière­ment remonté. Et pour cause, il s’est rendu à la boutique du coin, vendredi dernier. Il est particulière­ment surpris de constater que les prix de nombreux produits de première nécessité avaient grimpé... en raison des fortes pluies. La hausse la plus conséquente touche plus particulièrement les pommes d’amour en boîte.

« Cette boutique vend également des légumes frais. J’avais besoin de pommes d’amour. Comme les fraîches étaient offertes à Rs 130 le demi-kilo, j’ai préféré me tourner vers les pommes d’amour entières en boîte. Mais à ma grande surprise, une boîte de conserve était affichée à Rs 80, alors que d’habitude elle se vend entre Rs 25 et Rs 40. D’autres produits avaient également pris l'ascenseur. Je n’y comprenais plus rien. Lorsque j’ai demandé des explications au boutiquier, il m'a dit que « c’était dû au mauvais temps ». Je lui ai fait comprendre qu'un tel raisonnement était totalement absurde. C’est alors qu’il a refusé de me servi », fulmine Rajen Soumaya.

Contacté par Le Défi Quotidien pour des explications, le boutiquier a d’abord nié les faits, puis il s’est perdu dans un méandre d’explications, les unes plus farfelues que les autres, avant de nous raccrocher au nez. Nous avons tenté de le contacter de nouveau, mais sans succès.

Rajen Soumaya, qui garde un très mauvais souvenir de cet incident, et entend consigner une déposition auprès de la Consumer Protection Unit (CPU) pour « dénoncer ces pratiques inacceptables ».




Melanie Valere

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Xplik ou Cas Popular Articles

Google+