23 November 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Monday, 27 February 2012 12:00

Chaînes satellitaires – Sa case en tôle l’empêche d’être câblée Featured

Rate this item
(0 votes)
Nicole Planel se dit humiliée par ce refus de la compagnie de lui offrir un abonnement aux  chaînes satellite. Nicole Planel se dit humiliée par ce refus de la compagnie de lui offrir un abonnement aux chaînes satellite.
Elle a fait une demande d’abonnement auprès d’un pourvoyeur des chaînes satellitaires. Après avoir encaissé son argent, on refuse d’installer l’antenne parabolique sur sa maison. Le motif de ce refus : la structure de son logis est en bois sous tôles…
Nicole Planel crie à l’injustice. Cette habit­ante de Plaisance, Rose-Hill, accuse Parabole Maurice de l’avoir humiliée en refusant d’installer l’antenne paraboli­que sur sa case en bois sous tôles. Pourtant, dit-elle, elle s’est acquittée d’une somme de Rs 345 représentant les frais d’accès. Mais Parabole Maurice justifie ce refus sur le nombre d’inconvénients posés par les abonnés vivant de telles structures, en raison des intempéries. « C’est une nouvelle décision de la direction. Ces maisons ne sont pas assez solides pour soutenir notre antenne. Nous avons eu trop de problèmes à cause des intempéries. Mais, nous allons naturellement rembourser à ce client le dépôt qu’elle a effectué », laisse-t-on entendre chez Parabole Maurice.

Nicole Planel est une garde-malade. Depuis 36 ans, elle habite dans une petite maison en tôles à Plaisance, Rose-Hill. Toutefois, depuis quatre ans, elle a construit une nouvelle demeure en tôles. Mère d’un adolescent de 15 ans, elle décide de faire plaisir au jeune homme en lui offrant une antenne parabolique. Le jeune homme est un mordu du ballon rond. Ainsi, le 11 février, lors du passage de Giovanna, elle passe un appel à Parabole Maurice pour indiquer son intention. Et le 13 février, un agent s’est présenté à sa porte pour remplir le formulaire d’abonnement (17904). Nicole s’acquitte d’une somme de Rs 345 représentant les frais d’accès. Bénéficiant d’un bouquet complet en promotion, ce n’est qu’à partir du 1er mai prochain qu’elle commencera à payer de sa première mensualité qui s’élève à Rs 1300. 

Mercredi 15 février, un technicien de Parabole Maurice pointe son nez. Ce dernier est venu installer l’antenne. Il était alors 13h30. Selon Nicole, le technicien, qui n’a même pas visité sa maison, s’est mis à grogner. « Line commence faire tapaze devant mo la porte. Li dire moi ki mo lacaze en tôle ki li pa pou installe l’antenne lor mo lacaze. Mone senti moi humiliée. Indirectement line faire moi senti ki mo pauvre », témoigne la quadragénaire avec amertume. Le technicien rebrousse alors chemin.

Après son départ, Nicole prend contact avec la compagnie et fait part de ce refus incompréhensible pour elle. Elle est alors priée de se rendre au bureau situé au centre commercial de Shoprite. Là-bas, elle rencontre un officier en charge qui déplore l’igno­rance de son agent. Mais l’officier a promis de revenir vers elle, mais sans succès.

Travaillant de 8 heures à 17 heures, et parfois de 17 heures au lendemain matin, en raison de la nature de son travail de garde-malade, Nicole dit avoir opté pour ces chaînes satellitaires pour se divertir un peu. Elle est en effet une adepte des séries télévisées. Dommage, dit-elle, que sa case en tôles lui prive de ce plaisir.



Last modified on Monday, 27 February 2012 16:21
Emma Chelumbrum

Email This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Zero Tolerance

ZERO Tolérance

Les internautes qui voudraient commenter les articles qui sont publiés sur le site defimedia.info sont avisés qu'ils doivent éviter à tout prix d'utiliser des termes obscènes, racistes, communaux ou diffamatoires. La moindre utilisation d'un terme offensant entraînera le rejet automatique du commentaire soumis.

comments powered by Disqus

Xplik ou Cas Popular Articles