23 April 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Sabine Lourde

Sabine Lourde

Son produit, un chauffe-eau solaire, dispose d’une garantie commerciale de 10 ans. Le client a donc droit, soit à son remplacement, soit à sa réparation en cas de soucis. C’est ce qu’assure Aneerood Gowreea, 70 ans. Depuis quatre mois, il attend que son chauffe-eau solaire, acquis en 2012, soit enfin réparé en toute satisfaction.
L’arrangement à l’amiable est une procédure mise en place pour permettre aux parties concernées de s’entendre sur les termes d’un accord pour régler un différend.
Les chauffeurs de taxi opérant devant l’hôtel Coral Azur (ex-PLM) à Mon-Choisy et les ‘canvassers’ de la région sont à couteaux tirés. Les taximen se sentent victimisés en raison d’une concurrence qu’ils considèrent « déloyale ». Ils pointent du doigt la direction de l’hôtel qui, selon eux, « remue le couteau dans la plaie ».
Mooniamah Kistnasami, une veuve de D’Epinay, bénéficie d’une ‘Survivor Pension’ depuis 32 ans. Âgée aujourd’hui de 64 ans, cette femme se bat depuis quatre ans pour obtenir sa pension de vieillesse.
Suite aux accumulations d’eau à la rue Bernardin de Saint-Pierre, à Vallée-des- Prêtres, lors des récentes grosses averses, la National Development Unit (NDU), avait entamé des travaux d’entretien des drains le 5 mars.
Asha, une résidente de Floréal, fulmine. Elle conteste la manière de faire d’un chauffeur de van scolaire. «Bien que j’ai exprimé mes inquiétudes à la responsable de l’école maternelle de mes enfants, les pratiques du chauffeur n’ont pas changé», déplore-t-elle.
La maison des Ramjeet à Flic-en-Flac a été ravagée par un violent incendie. Le sinistre a démarré au sous-sol pour se propager dans toutes les pièces. Malgré le secours des voisins et l’arrivée des sapeurs-pompiers, les flammes n’ont pu être circonscrites à temps. Vidiantee Ramjeet estime que l’intervention des pompiers lui aurait causé plus de préjudices que de bien. Elle relate son désarroi.
Suspecté dans une affaire de vol, commis en novembre 2013, Kishan Joypaul, 32 ans, a été arrêté par la police. Depuis sa remise en liberté, il doit signaler sa présence tous les jours au poste de sa localité. En se rendant au poste de police, le 4 mars, il affirme avoir été accosté par des officiers en civil, Les policiers l’auraient obligé à les suivre au poste de Goodlands. Menotté, Kishan allègue avoir été tabassé.
Parvez, un habitant de Cité La Cure et éboueur auprès de la mairie de Port-Louis, se dit angoissé.
Kamlawtee demeure dans l’incertitude. Depuis le mois de décembre, elle aurait dû subir une opération pour lui enlever une grosseur au col de l’utérus. Mais l’intervention chirurgicale est renvoyée à maintes reprises. Les raisons de ces renvois lui sont inconnues. Nul n’a tenu à l’informer.
Page 1 of 52

Xplik ou Cas Popular Articles

Google+