31 October 2014
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Facebook Like
Fernando Thomas

Fernando Thomas

«L’industrie sucrière n’est plus profitable. Si le gouvernement ne réagit pas vite, la communauté des planteurs disparaîtra. C’est pour cela qu’il est temps d’augmenter le prix de la mélasse et celui de la bagasse», a déclaré Eric Guimbeau, en conférence de presse vendredi 18 juillet.
Un protocole d’accord entre la Mauritius Qualifications Authority (MQA) et la Seychelles Qualifications Authority (SQA), axé sur le National Qualifications Framework Development and Systems, a été signé, jeudi, au ministère de l’Enseignement supérieur à Ébène.
Elles exercent comme Traffic Officer, maçon, receveuse ou encore palefrenière… Des métiers traditionnellement masculins. Portraits de ces femmes au caractère bien trempé qui ont su s’imposer avec grâce dans un univers pas toujours prédisposé à la gent féminine.
« Mo alé, mo fer ou salam. Mo éna l’espoir ki nou pou ré zouène, même par hasard. Nou fine passe ene zoli ti moment. Zoli moment, sa li fini vite malérezman. Ene orévoir, c’est ene orévoir. Moi pé alé, c’est pas mo désir, c’est mo dévoir... ». A plus d’une quarantaine d’années, Jean-Claude Gaspard a tenu son « concert d’adieu ». Il chantait aux côtés de ses deux enfants, Mary-Jane et Denis-Claude, et de quelques invités. C’était samedi dernier, au J&J Auditorium.
Tuesday, 15 July 2014 14:00

À la découverte des talents cachés

Jacques Maunick propose un spectacle grandiose, le samedi 9 août prochain, au centre de convention de Trianon. Ouvert au grand public, ce double spectacle gravitera autour du concert ‘Vintage Music Revival’ et de la deuxième édition du concert ‘A Voice’, de Stephane Gebert. Les billets, qui sont toujours dis­ponibles, sont vendus de Rs 700 à Rs 900 respectivement.
« Mo alé, mo fer ou salam. Mo éna l’espoir ki nou pou ré zouène, même par hasard. Nou fine passe ene zoli ti moment. Zoli moment, sa li fini vite malérezman. Ene orévoir, c’est ene orévoir. Moi pé alé, c’est pas mo désir, c’est mo dévoir... ». A plus d’une quarantaine d’années, Jean-Claude Gaspard a tenu son « concert d’adieu ». Il chantait aux côtés de ses deux enfants, Mary-Jane et Denis-Claude, et de quelques invités. C’était samedi dernier, au J&J Auditorium.
L’ancienne chanteuse de la chorale Saint-Augustin, Rivière-Noire, travaille actuellement sur un concert gospel qui aura lieu en août prochain dans sa paroisse. « Je suis fière de ce que j’ai conçu seule, sans l’aide de personne », lâche-t-elle. En plein préparatif pour ses tournées, qui se dérouleront un peu partout à travers le pays, Jasmine Toulouse a quand même trouvé du temps à nous consacrer.
L’album tant attendu de la famille Gaspard est enfin dans les bacs. Comme l’ont déjà souligné les membres de cette famille de ségatier lors d’un entretien, « le but de l’album est de réunir et de poser les trois sur une œuvre musicale commune » En effet, c’est une première, car même si père, fils et fille sont tous des noms connus de la scène musicale locale, ils n’ont jamais collaboré tous les trois sur un même album.
Il était présent au beau milieu de la scène. Sa guitare basse à la main, il accompagnait les chanteurs qui montaient sur scène pour honorer la vedette de la soirée, le chanteur Alain Ramanisum qui célébraitses 20 ans de carrière. Lui, c’est Thierry Lafleur, l’auteur de la chanson à succès ‘Souffrans lamour’. Une chanson qui a connu un succès retentissant à sa sortie, en octobre dernier.
Linley Raman prépare son quatrième album solo. Epaulé par son producteur, Gerard Louis, son album est en pleine préparation. La sortie est prévue pour bientôt. « Propaz li ».

Le Defi Quotidien Popular Articles

Google+