26 April 2015
Petites Annonces Gratuite
FacebookTwitterGoogle PlusLinkedin
Le Dimanche/L'Hebdo

Le Dimanche/L'Hebdo

Les avocats de Dawood Rawat passent à l’attaque. Ils envisagent d’initier des poursuites en diffamation contre certains ministres, « pour réclamer des sommes colossales ». C’est ce qu’a déclaré Me Yousuf Mohamed samedi.
En 2010, alors qu’il était en alliance avec le PTr, le MSM a reçu de l’argent du groupe BA Investment. C’est la confession faite samedi par Pravind Jugnauth en conférence de presse. Il a aussi accusé « certaines personnes » travaillant dans des institutions étatiques de « divulguer des informations » au sujet de BAI. 
Samedi en conférence de presse, le leader de l’opposition et du MMM a exprimé « sa grande inquiétude » au sujet « d’une crise profonde dans le pays ». 
Sunday, 19 April 2015 08:30

BA Investment réplique Featured

Written by
Soulignons que vendredi, BA Investment a répliqué, point par point, aux accusations du gouvernement par le biais d’un document circulé par Me Yousuf Mohamed. Le groupe revient sur son organigramme, le Super Cash Back Gold Plan, le prêt de Rs 40 millions à Navin Ramgoolam, le château que Dawood Rawat posséderait en Italie et ses transactions à Malte. BA Investment réfute chacune des allégations faites.
Sunday, 19 April 2015 08:20

Les pouvoirs du Premier ministre Featured

Written by
Mercredi, Michael Jean Louis s’intéressait aux pouvoirs du Premier ministre et demandait s’ils ne découlaient pas du fait que le chef du gouvernement soit aussi leader de parti.
Tout comme Paul Bérenger, la direction du PTr réclame la publication du rapport intérimaire de Richard Parry sur les courses hippiques. « Au nom de la bonne gouvernance », précise-t-elle.
Sunday, 19 April 2015 07:00

Génération

Written by
La société précédente a-t-elle été étouffée par le poids du passé ? La jeunesse actuelle s’en est-elle, au moins en partie, affranchie ? C’est peut-être ce qui lui permet de regarder librement, sans préjugés, au-delà d’eux-mêmes ? Les âges des sociétés se mesurent en termes de « génération ». C’est-à-dire que l’on est assimilé à une catégorie d’âge.  
Sunday, 19 April 2015 07:00

Aquaculture projects in Mauritius

Written by
The Mauritian Authorities wish to develop the country’s economy by focusing on various areas coming from the seas. The aquaculture, algal culture and pearl oysters will thus enable us, according to the prospects envisaged, to create more than 1 000 jobs in Mauritius.
L’appel lancé aux éminences grises de la diaspora mauricienne par le ministre des Finances sera-t-il entendu ? Vishnu Lutchmeenaraidoo sollicite la contribution de nos compatriotes établies à l’étranger pour développer l’île Maurice. Rien ne l’indique. « Ces Mauriciens-là ne viendraient ni pour l’argent ni pour les honneurs, il faut qu’ils ressentent un profond attachement pour leur pays pour qu’ils reviennent ici », explique Basseer Jeeawody. Établi depuis l’âge de 19 ans en Angleterre et ensuite en Australie, comme chaque année, il est à Maurice pour une série de conférences.  
Directrice de RDKL, Reena Devi Kissoon-Leste est une femme comblée. Épouse, mère et activement engagée dans « Women in Politics », elle exerce ses rôles jusqu’au bout des doigts. Toutefois, sans son mari Michel, la mise en place de son entreprise n’aurait jamais été possible.
Il a diversifié encore et encore ses produits, car il avance que le marché mauricien est beaucoup trop petit pour mettre tous les œufs dans le même panier. Bertrand Lim Kam Sian a repris le flambeau de son père avec habileté, et il est déterminé à hisser Lim Kam Sian Brothers Co. Ltd vers de nouveaux sommets.
Il exerce le métier de chef exécutif au restaurant ‘Les Zananas’. Divorcé et père de deux enfants en bas âge, Allan L’Étandrine doit se démener sur deux fronts afin d’offrir un service irréprochable à la clientèle, tout en étant un papa modèle pour ses enfants. Âgé de 39 ans, il travaille dans le secteur de la restauration depuis 25 ans.
Page 3 of 368